0

 

Les réactions ne cessent de tomber suite au boycott de la cérémonie de prestation de serment de juges Constitutionnels par une frange des députés du front commun pour le Congo (FCC), famille politique appartenant à Joseph Kabila. La dernière en date est celle de l’activiste des droits de l’homme de la fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP), Emmanuel Adu Cole.

Il a soutenu la thèse selon laquelle « ces députés n’ont pas été élus par le peuple mais plutôt ont été nommés par Joseph Kabila ».

« On ne fait pas la politique pour défendre un individu ou un camp politique mais pour défendre les intérêts de la nation et le peuple. Donc les députés du FCC ont montré à l’opinion nationale et internationale qu’ils ne sont des élus du peuple mais plutôt sont nommés par Kingakati », a-t-il confié à ACTU7.CD.

Cependant, il a salué l’initiative les consultations initiées par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi qui selon lui pourraient mettre fin à la souffrance de la population congolaise.

Par ailleurs, il a lancé un vibrant appel à tout le peule congolais de rejoindre le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi à la recherche du bien-être de tous.

actu7.cd

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top