0

 





L’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) de la ministre du travail Néné Ilunga Nkulu a fait la restitution des assises de la 2ème retraite du Front Commun pour le Congo (FCC) à la presse et aux députés et sénateurs membres du regroupement, ce 9 novembre 2020 à Kinshasa.

Les responsables de l’AFDC-A ont énuméré les points de divergence existants entre leur plateforme et CACH. Ils disent ne pas cautionner la violation de la constitution et de l’accord que les deux familles ont signé. Le FCC reste, affirment-ils, ouvert aux échanges, seulement dans le cadre de l’accord de coalition.  

Prenant la parole, Néné Ilunga Nkulu, autorité morale de l’AFDC-A, a assuré que tous les partis du FCC demeurent loyaux à l'ex-président Joseph Kabila Kabange, autorité morale du FCC. 

Elle a, d'après le service de communication de l'AFDC-A, annoncé qu'un état des lieux approfondi sera fait dans les prochains jours. 

D'après Néné Ilunga Nkulu, il sera notamment question de parler de nouvelles adhésions, de la situation financière, des dossiers judiciaires et des perspectives d'avenir.

Pour sa part, Steve Mbikayi a axé son message sur les différents points de divergence qui existent entre le FCC et CACH. 

« Les gens du CACH ne disent pas la vérité à leurs bases. On a fait croire à l'opinion que le programme est du chef de l'Etat que c'est lui qui dirige le pays et que c'est le FCC qui le bloque. Cela crée des tensions. La politique basée sur le populisme. Pourtant, il n'y a aucune action du chef de l'Etat qui a été bloquée », a déclaré le ministre des Actions Humanitaires et Solidarité Nationale. 

Ruben Rachidi Bukanga, rapporteur du regroupement, a quant à lui, révélé les 8 résolutions adoptées à Safari Beach. Il a évoqué le fait que le FCC a dit être ouvert au dialogue, seulement dans le cadre du mécanisme et structures prévus dans l'accord.  

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top