0

 


Le collectif « 18 ans ça suffit » appelle le sénateur à vie, Joseph Kabila, au devoir réserves dû à son statut. Dans un mémo qu’il lui a adressé et lu samedi 21 novembre devant la presse, cette structure interpelle aussi les partisans du sénateur à vie pour comprendre qu’en République démocratique du Congo, il n'y a pas deux chefs de l'État.


« La loi portant statut des anciens chefs de l’Etat soumet le sénateur à vie au devoir de réserve. Il continue à croire qu’il est toujours Président de la République. Ce qui fait que même ses partisans continuent à croire qu’il y a un Président qui gouverne et un autre, qui règne », a estimé le collectif « 18 ans ça suffit ».


D'après le coordonnateur de cette organisation, Hugo Katawa, leur démarche n'est pas seulement un rappel à l'ordre, mais aussi vise à mettre un terme au torpillage des actions que mène le Chef de l'État.


« Ses partisans [de Joseph Kabila] continuent à lui obéir et torpillent les actions du Président Tshisekedi. Il n’y a personne qui ne soit au-dessus de la loi », ndique-t-il.


Hugo Katawa promet également de saisir le Parlement pour lui demander de revoir la loi portant le statut sur l’ancien Chef de l’Etat « qui a été taillé sur mesure, en octroyant autant davantage au sénateur à vie, Joseph Kabila, alors qu’il est déjà extrêmement riche. »


Le collectif « 18 ans ça suffit » est une initiative de la jeunesse du Mouvement pour le Renouveau, parti politique du député national honoraire Clément Kanku.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top