0

 






Le Front commun pour le Congo (FCC) a clôturé ce dimanche 8 novembre sa deuxième retraite organisée pendant trois jours à Safari beach dans la ville de Kinshasa.

Dans son communiqué final sanctionnant la fin de ces assises, le FCC se déclare ouvert au dialogue conformément à l’accord signé avec le Cap pour le Changement.

En même temps il maintient sa position de ne pas reconnaître les nouveaux juges nommés par ordonnance présidentielle du 17 juillet 2020.

« Le FCC reste ouvert au dialogue avec le Chef de l’État mais plutôt dans le cadre des structures et mécanismes prévus par l’accord de coalition (…) Le FCC réitère en conséquence sa position de ne pas reconnaitre lesdits nouveaux juges, encore moins les effets des actes qu’ils poseront », rapporte le communiqué.

Cette plateforme politique cher à Joseph Kabila souligne en même temps  que le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi n’a pas fait part au FCC qui est son partenaire ses intentions sur l’initiative des consultations et sur l’accord de coalition.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top