0





Les gouverneurs de provinces membres du Front Commun pour le Congo (FCC) ont été autorisés à participer aux consultations initiées par le président de la République Félix Tshisekedi. 

D'après les informations en notre possession, ils ont été conviés à rappeler, lors de ces consultations, à Félix Tshisekedi la position de leur famille politique face aux enjeux politiques de l'heure.

C'est dans cette optique qu'un groupe de gouverneurs du FCC notamment Jacques Kyabula Katwe du Haut-Katanga, accompagné de Zoé Kabila du Tanganyka, a quitté Lubumbashi ce mercredi afin de rejoindre Richard Muyej du Lualaba à Kinshasa, et ainsi participer à ces consultations.

"Nous avons été invités en tant que gouverneurs des provinces à aller répondre à l'appel du chef de l'État en ce qui concerne la série de consultations qui sont effectuées ces derniers jours. Et donc, en notre qualité de gouverneur, nous pensons qu'il faut aller répondre à l'invitation", a déclaré le chef de l'exécutif provincial du Haut-Katanga avant de prendre l'avion, à la presse locale.  

Pour rappel, le FCC s'est dit, dans le communiqué final de sa deuxième retraite politique dimanche dernier, ouvert au dialogue avec le chef de l'État mais "dans les structures et mécanismes prévus par l'accord de la coalition". Il  a, quant au renouvellement de la majorité parlementaire, indiqué que la seule alternative reste l'organisation des élections générales anticipées à tous les niveaux.

Cette plateforme politique chère à l'ancien président Joseph Kabila a aussi rejeté les accusations selon lesquelles elle bloquerait la République démocratique du Congo. 

Sur 26 gouverneurs, 25 sont formellement du FCC. Atou Matubuana en froid avec le FCC ne fait plus partie de ce lot. L’UDPS n’a qu’un seul gouverneur, celui du Kasaï-Oriental Jean Maweja.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top