0

 Des révélations choquantes fuitées 4 jours après la rencontre de kingakati convoquée par l’autorité morale du (FCC )Front Commun pour le Congo pour réarmer les députés et sénateurs de sa plateforme. Plusieurs absences volontaires et délibérées ont été enregistrées le 29 octobre dernier selon un proche du FCC. ” Je peux vous témoigner que 130 députés et plusieurs sénateurs se sont absentés de cette rencontre de réarmement. Moi même je n’y étais pas. 

On a avancé des raisons pour justifier notre indisponibilité à l’heure de la réunion. On l’a fait expressément. Au sein du FCC il y a un malaise. On doit être francs“, confie-t-il à votre média. Pour lui, le Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila Kabange est déjà en phase d’une crise. ” Entre nous-mêmes membres on dénonce la discrimination et le tribalisme. Il y a prise de position et faveur pour certains et pour d’autres ce sont pleurs.”, Crache ce sénateur du FCC. 

Notons que cette rencontre convoquée par Joseph Kabila Kabange était importante pour le réarmement moral et les orientations à suivre pour la consolidation et la bonne marché à suivre pendant cette période de crise politique en RDC. Mais l’on retiendra que ces absences volontaires et délibérées de certains parlementaires de la plateforme de l’ex président de la République annonce une mauvaise augure. 

 Affaire à suivre

 GEB
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top