0


 Les forces politiques et sociales les plus représentatives déferlent au palais de la Nation afin d’être consultées par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi en vue de la création d’une union sacrée.

Ce mercredi 04 novembre, le Président de la République a échangé avec Jean-Pierre Bemba, la première personnalité politique à être reçue. Le Président du MLC compte 28 députés nationaux, Moïse Katumbi , un autre leader de la coalition d’opposition Lamuka qui est à la tête d’un groupe parlementaire de 68 députés prendra part aux consultations ce samedi.

Sur une bonne lancée , Noël Tshiani qui attend sûrement aussi être consulté, invite tous les congolais à s’inscrire dans ce schéma qu’il juge ” salutaire ” , qui permettrait à conférer à Félix Tshisekedi une nouvelle majorité parlementaire. L’objectif pour Tshisekedi est de se défaire de l’influence de son prédécesseur et partenaire au sein de la coalition FCC-CACH.

” J’invite tout le monde, sans exception, à s’inscrire dans le schéma salutaire de mobilisation nationale.”

Au regard de la crise inter-Institutionnelle au pays, l’ancien candidat à la dernière présidentielle insiste sur la nécessité d’orienter la vision dans la même direction.

” la RDC est plus grande que chacun de nous. Le destin commun étant en péril, nous devons nous dépasser et parvenir à une compréhension commune de la manière d’organiser notre salut.” a-t-il laissé entendre.

Ouvertes en début de semaine, les consultations présidentielles avancent bon gré mal gré au palais de la Nation. Les avis et considérations des uns et des autres permettront au Chef de l’État de passer , sauf circonstances peu favorables, à la vitesse supérieure du plan de l’Union Sacrée.

Par ATIBU Gédéon

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top