0






Un élu du Haut-Katanga pousse le chef de l’État, Félix Tshisekedi à démilitariser toutes les résidences et fermes de l’ancien président Joseph Kabila.

Coco Mulongo a saisi l’opportunité accordée mercredi aux caucus des députés du Grand Katanga par le président de la République dans le cadre des consultations, pour mener son plaidoyer.

Selon le député UDPS, la démilitarisation des résidences et fermes du sénateur à vie aura pour effet de l’épargner d’une éventuelle accusation d’entretien de milice.

« Le chef de l’Etat nous a reçus cet après-midi. Il s’agissait des caucus du Haut-Katanga, Lualaba et Tanganyika. Je lui ai fait part de ma préoccupation, celle de démilitariser le sénateur à vie, afin qu’on ne l’accuse pas de posséder  une milice », explique-t-il sur Twitter.

M. Mulongo s’est réjoui de la réaction du chef. Mon message a, non seulement trouvé l’oreille attentive de Félix Tshisekedi, mais aussi il a été pris en considération.

« Message reçu et pris au sérieux », s’est-il ainsi soulagé.

La présence d’une armada de militaires de la garde républicaine aux côtés de l’ancien président de la République alimente assez souvent les conversations des Congolais dans tous les sens.  

D’où, l’importance de prendre en compte la requête de ce mécène sportif, a insisté un autre notable Katangais.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top