0






 La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a été consultée ce lundi 2 novembre 2020 par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au Palais dans le Nation, dans le cadre de la création de l'Union Sacrée de la Nation.

À l'issue de la consultation, le président du bureau sortant de la CENI a indiqué qu'ils ont, tout d'abord, répondu à l'invitation qui leur a été lancée par le président de la République au sujet de son initiative [les consultations ndlr].

À en croire Corneille Nangaa, le 5ème président de l'histoire de la République démocratique du Congo leur a fait part de sa vision et de ses attentes à l'issue de ces consultations.

"Nous lui avons présenté premièrement la nécessité de la stabilité du pays et la paix. Au-delà de cela, en tant que commission électorale nationale indépendante, nous avons présenté à son autorité, la nécessité de la tenue des prochaines élections générales en 2023 et que nous avons désormais un projet de chronogramme qui nous amène à ces élections", a déclaré Corneille Nangaa.

Dans la foulée, le président de cette institution d'appui à la démocratie a évoqué la nécessité d'assainir l'environnement électoral, avant de démarrer les préparatifs des prochaines élections.

"Bien entendu, il y a d'autres questions qui touchent le processus électoral en général, notamment les préparatifs et surtout l'assainissement de l'environnement avant tout préparatif de ce processus électoral", a-t-il renchéri.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top