0







  Dans un entretien exclusif au quotidien "Forum des As", le désormais allié à Bahati Lukwebo au sein de l'AFDC-A, Willy Mishiki, a rassuré que les consultations qui ont démarré hier lundi 2 novembre 2020 auront comme résultat de doter le chef de l'État d'une majorité parlementaire. Le président de l'Union nationale des nationalistes (Unana) révèle que "plus de 250 députés nationaux du Front commun pour le Congo (FCC) ont déjà fait allégeance à Félix Tshisekedi pour adhérer à l'Union sacrée pour la nation".

"Nous allons donner une majorité parlementaire au chef de l'État, capable de lui permettre de gouverner. Il est inconcevable qu'après deux ans les choses ne marchent toujours pas à cause de cette coalition FCC-CACH, alors que Félix Tshisekedi est acquis à la cause du changement", soutient Willy Mishiki.

Il se dit fier de comprendre que "même au sein du FCC, il y a des plateformes qui se sont réveillées et qui ont fait allégeance à l'Union sacrée pour la nation. Nous comptons déjà 267 députés nationaux qui ont manifesté leur intention d'adhérer à la nouvelle grande famille politique".

Willy Mishiki affirme haut et fort que : "Nous sommes aussi heureux de savoir que les Congolais se sont réveillés. Même ceux du FCC ne regardent plus des intérêts partisans. Ils se focalisent désormais sur là où se trouve l'intérêt pour la nation". Il balaye d'un revers de la main l'idée selon laquelle Félix Tshisekedi procède au débauchage. "Il ne s'agira pas d'un débauchage. Conformément à la loi, le FCC n'a jamais été un regroupement qui existe juridiquement", rétorque Willy Mishiki.

"Toutes les plateformes, FCC, CACH n'ont été que pour des besoins électoraux de 2018. Et il n'y a jamais eu un informateur qui a dégagé un parti qui a réussi à rafler la majorité absolue. Donc, seuls le PPRD et mosaïque resteront avec Kabila", constate le président de l'Unana.

Il est, dès lors, d'avis qu' "il y aura un informateur qui va dégager une nouvelle majorité, donc l'Union Sacrée pour la nation". "Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui est du PPRD, restera minoritaire et sera poussé à la démission. Ceci sera aussi le cas pour les bureaux de l'Assemblée nationale et du Sénat", promet Willy Mishiki.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top