0






C’est un très proche collaborateur de Joseph Kabila qui sonne l’alerte. Dans une tribune envoyée à 24H.CD, Barnabé Kikaya bin Karubi, met à nu l’existence d’un complot ourdi contre l’ancien président dans certaines officines à Kinshasa.

“Dans les salons huppés de la ville haute, des rencontres politiques s’organisent avec pour thématique étrange l’arrestation de Joseph Kabila (sic) et son transfèrement à la CPI”, revelle l’ancien conseiller diplomatique de Joseph Kabila.

Kikaya en veut pour preuve, le montage sonore attribué à Sonia Rolley de RFI, un document partagé à cœur joie par un haut – fonctionnaire à la Présidence de la République. Dans cet audio présenté comme une conversation entre la journaliste française et sa rédaction, on y évoquait l’hypothèse d’un exil pour Joseph Kabila qui aurait choisi de s’installer en Russie.

“Il n’y a pas que le Raïs à être visé. Ses proches le sont aussi”, martèle M. Kikaya.

Selon lui, il s’agit en réalité d’une volonté délibérée de neutraliser au sens propre ou au sens péjoratif Joseph Kabila et sa famille politique.

L’ instigateur de ce plan diabolique n’est pas à chercher ailleurs, Barnabé Kikaya pointe du doigt, le bloc Washington- Bruxelles qui serait à la manoeuvre avec évidemment la complicité interne.

Les mêmes occidentaux qui donnent l’impression de soutenir Félix Tshisekedi aujourd’hui, sont les mêmes qui se retourneront contre lui, prévient cet ancien ambassadeur de la RDC à Paris.

Évoquant les déboires de Kasavubu, Mobutu et Laurent Désiré Kabila avec les occidentaux, Kikaya rappelle que “le premier et unique chef d’État vivant qui puisse nous édifier sur les relations entre Kinshasa et ses partenaires extérieurs est donc Joseph Kabila”.

Mais malheureusement déplore Kikaya, c’est contre Kabila et ses proches qu’une “chasse aux sorcières stupide et idiote” s’organise, comme si après avoir livré Kasa-Vubu, Mobutu et L-D. Kabila aux parrains, le Congo a vu des investissements extérieurs, principalement occidentaux, venir à flots.
Pour l’auteur de la tribune, sauver Kabila est devenu un devoir citoyen car conclut -il, son salut est celui de la RDC.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top