0







Plutôt que de continuer à contempler en spectateur le Front Commun pour le Congo (FCC) dans la spirale de sa descente aux enfers et de se faire condamner pour non assistance à plateforme politique en danger, le député Claudel Lubaya prescrit l’euthanasie. Dans son tweet de ce mardi 22 décembre, il préconise l’auto dissolution de cette structure politique.

« Empêtré dans des mauvais choix depuis 2018, privé de son autorité morale, lâché par certains de ses ténors, dépassé par les tournures des évènements, le FCC qui n’a pas d’existence légale ne peut survivre à l’élan du changement », constate-t-il amèrement.

Au regard des raisons susmentionnées, d’après Claudel Lubaya, l’on ne peut envisager qu’une et une seule thérapie :  » Son auto dissolution sera une sage issue ».

Rappelons que le FCC voit désormais émerger aujourd’hui en son sein, deux courants : l’un, dit Progressiste et l’autre, tenant du statu quo. En même temps, le silence de Joseph Kabila qui s’est retiré dans son fief du Grand Katanga devient de plus en plus tonitruant.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top