0







La Première Dame de la RDC Denise Nyakeru Tshisekedi a, au travers de sa fondation et en collaboration avec le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants, lancé ce mercredi 16 décembre les travaux de l’atelier de sensibilisation des officiers de commandement des FARDC et des magistrats militaires sur les violences basées sur le genre. L’atelier est placé sous le thème : « Oranger le monde : Financer, prévenir, répondre, collecter! ».

La lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG) est l’un des pilliers de sa Fondation. Pour ce faire, Denise Nyakeru Tshisekedi veut impulser l’engagement des hommes particulièrement des officiers militaires et des troupes pour l’appropriation et la mise en œuvre du plan des FARDC pour lutter efficacement contre ce fléau.

Ces officiers des forces armées congolaises seront sensibilisés, deux jours durant, sur les rudiments de la lutte, leurs obligations par rapport au plan adopté par les FARDC. À l’issue de cet atelier, ils signeront un acte d’engagement pour une meilleure prévention et répression des violences sexuelles.

L’objectif poursuivi par ces travaux est de contribuer à la réduction des violences à l’endroit des femmes et filles en RDC.

En sa qualité de championne de la prévention des violences liées aux conflits, Denise Nyakeru Tshisekedi recevra toutes les recommandations formulées par ces officiers afin de mener un plaidoyer tant au niveau national qu’international, dans le but de sortir la RDC de la liste noire des pays indexés en matière des violences sexuelles.

L’épouse du Chef de l’État reste convaincue que les efforts collectifs contre ce fléau pourront inévitablement changer l’image des FARDC accusées des structures auteurs des violences sexuelles.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top