0







Les députés signataires de la pétition contre le bureau de l’Assemblée nationale vont déposer leur pétition, ce samedi 05 décembre à 10h00, au cabinet de sa présidente pour obtenir la déchéance de l’équipe dirigée par Jeanine Mabunda.

« Les députés signataires des pétitions en vue de la déchéance du bureau de l’Assemblée nationale portent à la connaissance de l’ensemble de députés nationaux, du peuple Congolais ainsi que l’opinion internationale, que le dépôt de cette pétition est prévu pour ce samedi 05 décembre à 10h au cabinet de l’honorable présidente de l’Assemblée nationale », lit-on dans un communiqué de presse parvenu à Politico.cd ce vendredi 04 décembre 2020 signé par Tshipama Lunganga Tshiama Martin pour les députés FCC signataires, Léon Mubikayi pour le CACH, Adèle Kayinda Muhina pour l’AFDC-A, Daniel Mbau pour le MLC et Bolengete Balea Dieudonné pour Ensemble de Moïse Katumbi.

Par ailleurs, ces députés appellent les élus nationaux et la population à se mobiliser en vue de sauver la République démocratique du Congo.

Selon le député national Muhindo Nzangi, plus de 250 signatures ont été récoltés pour obtenir la démission de l’actuel bureau dirigé par Jeannine Mabunda.

Dans une tribune ce jeudi 3 décembre, Boniface Balamage N’kolo, deuxième Vice-président de l’Assemblée nationale, a déclaré que la pétition initiée contre les membres du bureau de la chambre haute du parlement avec à sa tête Jeanine Mabunda Lioko est une démarche qui vise tout d’abord à affaiblir l’institution et ensuite à faire basculer la majorité au sein du parlement.

« Il ne s’agit pas, ici, d’une censure contre le Bureau mais une démarche politicienne afin d’affaiblir l’Assemblée nationale et la recherche désespérée d’une majorité annoncée. Cette démarche est passée par les affaires wewa, policiers, autres annonces et le Conseil d’Etat. Les membres du Bureau restent sereins et les Députés demeurent conscients des attaques constamment faites contre l’Assemblée nationale. Parler de 250 signatures n’est juste qu’un effet d’annonce car, pour mouvoir une pétition il faut seulement 125 signatures concernant la Présidente et 50 signatures s’agissant des autres membres du bureau », a dit Boniface Balamage.I 


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top