0





C’est n’est plus un secret pour personne.

Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ont accepté d’accompagner Félix Tshisekedi dans sa vision de créer “l’Union Sacrée” après la mise à mort de l’accord de coalition FCC-CACH et se disent en même temps appartenir à la coalition LAMUKA dont la présidence tournante est assurée actuellement par Martin Fayulu.

Ce secret ourdi de la comédie intervient à l’instant où Félix Tshisekedi se dit être bloqué par la majorité Kabiliste.

Félix Tshisekedi s’est appuyé sur ses anciens amis de l’opposition dont la dislocation a été bruyante à Genève. Ce , dans le souci de renverser la citadelle du FCC comme l’a démontré la chute de Mabunda du bureau de l’Assemblée nationale.

En dépit de la volonté de Félix Tshisekedi de séparer de Joseph Kabila. L’aile dure LAMUKA soutenue par le tandem Fayulu- Muzito ne s’en fait pas persuader pour autant.

D’après le Fayuliste Me.Nico Mayengele, à la place de continuer à entretenir ce qu’il qualifie de ” flou artistique ” qui ne sert à rien, qu’ils se prononcent clairement sur leur position.

Ce dernier invite la coordination LAMUKA de constater l’auto-exclusion de Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi de cette plateforme politique.

” Au stade actuel des enjeux politiques en RDC, il est politiquement lâche et irresponsable de continuer à entretenir le flou artistique : Bemba et Katumbi ont librement quitté LAMUKA, dont acte le (PEUPLE). Nul ne peut, à la fois, servir deux Maîtres, ni être au paradis et dans l’enfer”, a-t-il indiqué.

Ce cadre de LAMUKA demande que la même rigueur appliquée à Anticipas Mbusa Nyamwisi pour avoir déclaré : “Je soutiens Fatshi Je l’ai rejoint pour lutter contre EBOLA”, s’était-il exprimé le 30 juillet 2020. Le présidium LAMUKA réuni à Lubumbashi avait pris acte de son auto-exclusion de LAMUKA.

” Bemba et Katumbi déclarent adhérer à l’Union sacrée et soutenir Fatshi. Qu’on en prenne aussi acte”, dit-il en conclusion.

Soulignons que la mise en place de l’Union Sacrée s’accélére davantage. Le week-end dernier , le Chef de l’État avait eu un cadre d’échanges sur les enjeux politiques de l’heure avec Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi pressenti à un certain moment Informateur en vue d’indentifier une nouvelle majorité , celle Kabiliste ( FCC) s’étant effritée.

Le tandem radical Fayulu- Muzito avait résisté à l’invitation de participer aux consultations nationales initiées par Félix Tshisekedi du 2 au 25 novembre 2020.

Fayulu est favorable à un dialogue entre LAMUKA- FCC et CACH sous la médiation des confessions religieuses. Selon lui , c’est la seule alternative pour trouver solution à la crise multiforme qui déchire le pays.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top