0






C'est ce jeudi 10 décembre 2020 que les pétitions contre les membres du bureau de l'assemblée nationale, dirigé par Jeanine Mabunda, seront examinées au cas par cas.

L'annonce avait faite mardi dernier lors de la séance plénière tenue dans la salle des spectacles du Palais du Peuple, qui avait procédé à l'installation du bureau d'âges.

Ce jeudi, jour de l'examen desdites pétitions, le dispositif sécuritaire est fortement renforcé aux alentours et à l'intérieur du Palais du Peuple.

Plusieurs éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) sont déployés sur le lieu pour assurer l'ordre public. Aux alentours du Palais du Peuple, les motards ne sont pas les bienvenus. Ils sont repoussés à la moindre apparition.

Lundi et mardi derniers, des scènes de violences ont eu lieu en dehors tout comme à l'intérieur du Palais du Peuple. Des militants de l'UDPS et ceux du FCC se sont affrontés à plusieurs reprises. Une situation qui a été déployée par plusieurs acteurs sociopolitiques.

D'après certains députés nationaux du Front Commun pour le Congo, la plateforme chère à l'ex-président Joseph Kabila ne prendra pas part à cette séance plénière. Cependant, quelques élus du FCC sont déjà présents au Palais du Peuple, à l'instar de Pierre Kangudia, ancien ministre du Budget.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top