0





La Ministre de l'emploi, travail et prévoyance sociale  Néné Nkulu Ilunga a attaqué la décision rendue par le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe qui a confirmé le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo comme Président du Regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés ( AFDC-A).

À travers un communiqué de presse, Maître Michel Omba, l'un des Avocats de Néné Nkulu, a qualifié la démarche entreprise par le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo de tricherie en vue d'obtenir frauduleusement la paternité du Regroupement politique AFDC-A. Il accuse M. Bahati d'avoir utilisé malicieusement  le ministre de l'intérieur pour homologuer son forfait.

Maître Michel Omba rappelle que la Cour constitutionnelle avait déjà renvoyé les parties au tribunal de grande instance de Kinshasa au sujet de leur dossier.


"À ce sujet, il est à noter que la Cour constitutionnelle s'est prononcée en renvoyant les parties contradictoirement devant le Tribunal de Grande Instance, seule juridiction compétente pour connaître de la question de conflit de leadership entre les parties au sein de l'AFDC-A, conformément à l'article 32 de la loi organique sur les parties politiques. Il faut noter que les parties pour la même cause sont opposées devant les Cours et tribunaux", rappelle-t-il.


Il annonce avoir attaqué le jugement rendu le 23 novembre dernier en faveur de Modeste Bahati Lukwebo par la voie de tierce-opposition, la voie de recours par laquelle une personne qui n'a pas été partie à un procès, attaque une décision judiciaire qui préjudicie ses droits.


"L'opinion publique  retiendra que la démarche du Sieur Modeste Bahati Lukwebo constitue une tricherie à la procédure, et qu'assurément le tribunal a été induit en erreur; c'est pourquoi  une tierce opposition vient d'être introduite devant la même juridiction contre le jugement sous RC 119 465 du reste non exécutoire", indique-t-il.


Ce conflit date de l'exclusion de Bahati Lukwebo du FCC quand il s'est prononcé comme candidat au poste du président du Sénat, boycottant le choix de sa famille politique. L'aile dissidente dirigée par Néné Nkulu se réclame toujours comme détentrice de ce regroupement né des élections de 2018.






LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top