0






Après le discours du chef de l’Etat appelant à la reconfiguration politique de l’Assemblée nationale par la nomination d’un informateur, certains cadres du FCC ont plutôt considéré que ce discours n’était pas dans les respects des normes de la République et que cela n’allait aboutir à rien de bon sinon une crise plus importante avec des tribulations de violences.

Ainsi, s’exprimant sur la radio Top Congo FM, l’ancien Ministre de la Communicatin et des Media, Lambert Mende a déclaré que les actes que le président de la République s’apprête à poser sont anticonstitutionnels.

« J’ai bien peur que ce discours du Président de la République apporte à la RDC des remèdes pires que le mal dont elle souffre, remèdes qui, en réalité, nous mèneraient en dehors des textes qui régissent le pays. La constitution est claire sur toutes ces questions… »

« former une autre majorité dépendra toujours du FCC »










Pour un autre membre du FCC qui s’est aussi également donné son avis à ce sujet, le président « n’a pas annoncé explicitement la fin de la coalition ni de l’accord avec Kabila et n’est pas non plus parvenu à obtenir la démission du Prmeier ministre conforme à la constitution. »

Selon lui, c’est comme si le président espère que « sa rue » va batailler pour obtenir ses résultats à sa place. Donc une bataille pour laquelle il compte sur « sa rue ».

Concernant sa décision de vouloir nommer un informateur, ce cadre considère qu’il faudra encore que le FCC accepte la décision de nommer un informateur, « C’est-à-dire de démettre le Premier Ministre, comme conforme à la constitution. » Avant d’ajouter que, « former une autre majorité dépendra toujours du FCC et il [Félix Tshisekedi] peut ne pas le réussir ! »

Néanmoins, il reconnaît qu’effectivement l’on pourrait aller aux élections avec en vue la dissolution de l’Assemblée Nationale comme l’a laissé entendre le chef de l’Etat en cas où il n’y aurait pas de majorité. Cependant, selon lui, cela aussi pose d’autres contraintes dont le respect de l’organisation et des échéances électorales dans les délais constitutionnels.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top