0






La bataille juridique se poursuit pour la direction de la Fédération des entreprises du Congo (FEC). En lice: Albert Yuma, élu pour un sixième mandat de président de l’organisation patronale le 26 novembre dernier; Dieudonné Kasembo Nyembo, élu à sa place le 23 décembre après que le Conseil d’Etat eut déclaré « nulle et non avenue » l’élection du 26 novembre pour vices de forme. Cette fois, c’est le tribunal de grande instance de La Gombe qui suspend l’élection de Kasembo Nyembo et rétablit Yuma dans ses fonctions.


La décision a été prise le 31 décembre par les trois juges siégeant en matière civile. Elle suspend Dieudonné Kasembo Nyembo – que Yuma avait, en vain, tenté de faire expulser de la FEC – et lui ordonne de fournir à Albert Yuma tous les documents ayant trait à l’élection du challenger le 23 décembre. Les trois juges renvoient l’affaire à une audience publique, dont la date n’est pas fixée.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top