0





La rencontre du dimanche 3 janvier entre le Président de la République Félix Tshisekedi et les plus de 300 députés nationaux à la Cité de l’Union Africaine a suscité plusieurs réactions. Si certains y voient une nouvelle victoire du Président Tshisekedi, Noël Tshiani Muandiamvita, lui, y voit des risques.

Le président de Force de Changement est d’avis que ” l’Union sacrée est excellente pour rassembler tout le monde derrière une vision commune du développement de la nation”. C’est dans un premier temps ce qu’on peut lire dans un de ses tweets.

Ensuite, il exprime ses craintes sur le même canal : ” Mais elle ne doit pas constituer une blanchisserie pour les criminels économiques et de sang. Si on reprend les mêmes, il n’y aura pas de changement”, a t-il prévenu.

Joint par Politico.cd pour en savoir davantage sur ceux qu’ils considèrent comme criminels économiques et de sang, Noël Tshiani évoque “toute personne rejoignant l’Union sacrée, qu’elle soit de n’importe quel courant politique, mais qui a commis des bavures” dans le passé. Selon lui et sans les citer nommément, “ces personnes doivent être soumis à la justice au cas où celle-ci ouvre des enquêtes judiciaires à leurs charges.”

Noël Tshiani Muandiamvita conseille que l’Union sacrée ne soit pas un cadre qui rendra plus blanc que neige les criminels.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top