0






Lambert Mende Omalanga rejoint l’Union sacrée voulue et qui se forme autour de Félix Tshisekedi, Président de la République. Il l’a fait savoir au cours d’un entretien accordé à Jeune Afrique. Cet ancien Kabiliste justifie son ralliement pour “mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC”.

“Nous avons décidé d’apporter notre appui à cette coalition gouvernementale élargie pour mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC. Nous voulons contribuer au rétablissement de la cohésion nationale et à l’éradication du climat délétère provoqué par les polémiques”, a dit à Jeune Afrique, Lambert Mende Omalanga.

Ce ralliement spectaculaire de Lambert Mendele, dernier porte-parole du gouvernement de Joseph Kabila et cadre du Front commun pour le Congo (FCC), intervient après être reçu par le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, le 6 janvier dernier. Les deux personnalités ont échangé pendant près d’une heure lors de cette audience sollicitée et obtenue auprès du Chef de l’Etat, selon la presse présidentielle.

Lambert Mende a promis de faire part à son parti, qui décidera de la « ligne à suivre » par rapport aux enjeux de l’heure. Il a été reçu au Palais de la nation accompagné de son collaborateur Thierry Monsenepwo, communicateur du FCC et cadre de son parti le CCU.

L’élu du Sankuru avait déjà surpris l’opinion en participant aux consultations initiées par Félix Tshisekedi fin 2020 pour créer l’Union sacrée de la nation, alors que sa famille politique avait décidé de les boycotter. Lambert Mende avait été reçu dans le cadre des députés du grand Kasaï.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top