0
Liens commerciaux



‘‘Il y a quelques jours la direction politique de l’Udps sur ordre du collège des fondateurs historiques et ce, sur demande de la plupart d’entre vous, a résumé en quelques lignes seulement, les 24 PECHES MORTELS IMPARDONNABLES parmi les multiples commis de Mr Etienne TSHISEKEDI à l’UDPS. C’est dans ce même ordre d’idées que le collège des Fondateurs historiques, autorité morale du parti, vous présente dans cette 2ème note circulaire, les quelques PECHES VENIELS D’E. TSHIDEKEDI à L’UDPS. Chaque combattante et chaque combattant a le droit d’être informé sur l’échec de ce grand parti qui, aujourd’hui est devenu le tremplin des autres qui montent sur ses épaules pour sauter et se retrouver au pouvoir et l’UDPS se contente des conflits et d’autres distractions’’, écrit l’Honorable François Lusanga Ngiele dans une 2ème notre circulaire aux combattants du parti. Voici, ci-après, l’intégralité de cette note circulaire.

UNION

POUR LA DEMOCRATIE

ET LE PROGRES SOCIAL

PRESIDENCE NATIONALE

NOTE CIRCULAIRE N° 2 A TOUTES LES FEDERATIONS DE L’UDPS A L’INTERIEUR ET A L’EXTERIEUR DU PAYS



Messieurs les Présidents Fédéraux de l’UDPS tous,



Dans le cadre de la réunification de l’UDPS en vue sa conquête démocratique du pouvoir politique promis depuis plus de 3 décennies au peuple congolais, le collège des fondateurs historiques dans sa nouvelle configuration, se fait le devoir de vous informer sur toutes les démarches qu’il entreprend dans le cadre de la réorganisation du parti après les 21 ans d’échec du règne sans partage du Fondateur E. TSHISEKEDI seule à la direction politique . Et face aux multiples questions posées par les différentes fédérations auxquelles, il est impossible de répondre à chacun individuellement par le temps qui court, il a été jugé utile de procéder par des notes circulaires que nous vous prions de polycopier à votre tour et de les faire lire aux autres pour que l’information circule sur la situation catastrophique, désastreuse et honteuse dans laquelle le parti et combattants pris en otage depuis plusieurs années par un individu se trouve présentement.



Messieurs les Présidents Fédéraux de l’UDPS,



Il y a quelques jours en effet que, la direction politique sur ordre du collège des fondateurs historiques et ce, sur demande de la plupart d’entre vous, a résumé en quelques lignes seulement, les 24 PECHES MORTELS IMPARDONNABLES parmi les multiples commis de Mr Etienne TSHISEKEDI à l’UDPS. C’est dans ce même ordre d’idées que le collège des Fondateurs historiques, autorité morale du parti, vous présente dans cette 2ème note circulaire, les quelques PECHES VENIELS D’E. TSHIDEKEDI à L’UDPS. Chaque combattante et chaque combattant a le droit d’être informé sur l’échec de ce grand parti qui, aujourd’hui est devenu le tremplin des autres qui montent sur ses épaules pour sauter et se retrouver au pouvoir et l’UDPS se contente des conflits et d’autres distractions.



Voici à présent quelques péchés VENIELS de Mr E. TSHIKEDI à l’UDPS :

La fameuse lettre ouverte de 52 pages ayant été initié par l’honorable NGALULA MPANDAJILA Joseph avec le concours des Honorables LUSANGA NGIELE et LUMBU MALOBA depuis, des mois dans la clandestinité, laquelle lettre avait été le fait annonciateur de la création de l’UDPS en février 1982, l’honorable TSHIDEKEDI se retrouvant parmi les autres honorables invités à la signature par NGALULA se mis à traquer ce dernier pour lui arracher la paternité de l’UDPS, encore une fois de plus, TSHISEKEDI n’avait jamais été élu ou voté régulièrement par la majorité de ses collègues fondateurs historiques.


A Gbadolité, après sa rencontre à deux avec le feu Maréchal, il parvint à convaincre KIBASSA, NGALULA et MPINDU BWABWA à accepter de signer les ACCORDS DE GBADOLITE pour ramener l’UDPS au MPR. KANANA et LUSANGA refusèrent de se rendre à Gbadolite, d’où la réaction des combattants du BENELUX y compris celle du professeur DIKONDA wa LUMANISHA. Ceci permis aux autres d’entrer au Comité Central du MPR (KIBASSA-NGALULA-MBWANKIEM) et lui-même promis d’y entrer après son retour d’Europe.


En 1989, Etienne TSHISEKEDI après ses entretiens privés avec Mobutu à Gbadolit2 s’était retiré de l’UDPS, revint au parti après les conseils des honorables LUSANGA et KANANA à KASANGULU, chose qui avait fâché MOBUTU qui le remit cette fois là seul en résidence surveillée jusqu’à la date du 24 Avril 1990 pour n’avoir pas respecté ses engagements avec ce dernier.


Après l’exclusion de NGALULA sous la présidence Nationale intérimaire de LUSANGA, ce dernier, avec les autres fondateurs qui se réunissaient chez lui furent contactés par le général SINGA BOYENDE MOSAMBAYI, alors commissaire d’Etat chargé de l’Intérieur et Sécurité, sur ordres de MOBUTU qui se trouvait sur son bateau à Nsele. Après « les fameuses consultations populaires » pour aller les accompagner chez MOBUTU afin de signer les accords de remise du pouvoir à l’UDPS. Contacté dans sa résidence surveillée, TSHISEKEDI s’opposa catégoriquement et dira que MOBUTU n’avait pas le droit de remettre le pouvoir à l’UDPS. C’est ainsi que MOBUTU fût obligé de changer son avis et son discours du 24/04/1990.


E. TSHISEKEDI s’était attaqué à son collègue LIHAU MARCEL qui, en réalité est le promoteur de la CNS que lui ne voulait pas, LIHAU lui faisait tellement peur qu’il voulait le faire partir de l’UDPS.


Arrivé à la direction politique en date du 27 avril 1990 sur proposition du Président intérimaire l’honorable LUSANGA, il avait commencé par indisposer tous les fondateurs en les menaçant séparément et réussi à organiser une manifestation des mamans à moitié nues à la permanence de l’UDPS contre le président National KIBASSA Freddy.


Il fût l’initiateur de 2 CLUBS de réflexion de l’UDPS, le CEREPRO et les RAPIDES pour contrer et intimider ses collègues fondateurs avec l’objectif de rester seul par traque des autres.


Après la décision du collège des fondateurs historiques qui l’avait désigné candidat de l’UDPS à la CNS au détriment de MARCEL LIHAU et Faustin BIRINDWA pour briguer la primature à la CNS, TSHISEKEDI avait coupé d’avec le parti qu’il ne consultait même plus durant tous les 3 mois de son règne à la primature.


Après avoir promis quelques postes au gouvernement et dans les entreprises publiques aux fondateurs et aux autres combattants, une fois à la primature, TSHISEKEDI n’avait pas respecté ses engagements à la grande protestation de tous les fondateurs.


Il s’était seul permis de buffer ses engagements avec MOBUTU sans consulter son parti pour conseils, pour lui, il n’y a pas de respect pour les statuts et loi du pays.


Lors du refoulement des kasaïens du Katanga, lui, en tant que 1er Ministre, il n’avait même pas secouru ses propres frères en danger qui étaient victimes à cause de lui, toutes les souffrances endurées par ces refoulés à cause de lui ne lui disaient rien.


Aujourd’hui ses mêmes frères, victimes de ses agissements sont éparpillés à travers toutes les provinces sans aucun égard envers eux, vraiment un MONSTRE A VISAGE HUMAIN de ce 21ème siècle.


Présentement, sa propre province est entrain de se vider à cause de leur soutien indéfectible à sa personne, tous ces morts et misérables ne lui disent absolument rien.


A cause de TSHISEKEDI, le grand KASAI est victime d’injustice jamais égalée, tous les fondateurs n’étaient pas d’accord avec lui.


A cause de lui, il est difficile d’engager au service un ressortissant du grand Kasaï, tout le monde est détesté.


Tous les fondateurs le condamnent aussi d’avoir fait déshabiller et ridiculise la co-fondatrice maman NGALU qui est devenue misérable à cause de lui, elle s’était chargée d’ériger quelques constructions dans sa propre parcelle sans compter des moyens matériels et autres. Le bureau et la paillotte dans la résidence de TSHISEKEDI, à Limete est l’œuvre de la maman NGALU.


Il en est de même pour les autres grands hommes d’affaires de MBUJI-MAYI, LUBAMBASHI et KINSHASA etc., tels que Mr KUMBI-KUMBI – TSHANGOLAR – FONTSHI – TATU NKOLONGO – KANSEBU-TSHANI – Général DINANGA.
Tous ces Messieurs ne lui disent rien, ainsi que la maman MUA LUSE.



A l’étranger, tous les frères de la DIASPORA sans distinction se cotisaient chaque mois à travers l’AMERIQUE l’Europe – LE CANADA etc. aucun sentiment de compassion ni même pas un mot ou message de remerciements.


Sa compagne électorale de 2011 ratée, il n’avait dépensé aucun rond ; il les chasse comme il veut, dignes des personnes vulgaires.
ETIENNE TSHISEKEDI avait combattu et dispensé tous les intellectuels qui composaient les 2 clubs de réflexions CEREPRO et LES RAPIDES (BRAIN TRUST).


La situation de la co-fondatrice MANGABU qui avait implanté le parti à KATUBA en 1982, arrêtée, torturée et violée pour la cause d’Etienne et de l’UDPS. Aujourd’hui, elle est devenue mendiante et abandonnée à Kinshasa sans appui ni logis, fatiguée sous le poids d’âge et marche avec une canne de porte en porte, elle est chassée devant la porte de TSHISEKEDI. Il en est de même pour la plupart des fondateurs-co-fondateurs-pionniers et avant-gardistes éparpillés à travers le pays au moment où Etienne est entrain d’amasser des millions au nom de leur Parti.


Un grand combattant SONGYE Mr KIMPE « VICE » ancien cadre de la banque central avait acheté une voiture à sa femme MARTHA, il est retraité et paralysée chez lui, ce couple ne le connait même pas et jamais été remercié.


Le collège des fondateurs historiques, n’avait pas toléré l’attitude d’Etienne de s’être rendu à NICE en France au chevet de MOBUTU malade sans l’avis de ses collègues surpris de le voir à la TV entrain d’implorer MOBUTU pour qu’il le nomme Premier Ministre à son retour à Kinshasa, il fit la honte de l’UDPS en disant lors d’un meeting qu’il avait organisé à cet effet, qu’il venait d’avoir la promesse de MOBUTU qu’il le nommerait Premier Ministre dans les 2 jours qui suivaient. Deux jours après MOBUTU avait envoyé Mr NGBANDA pour le contre dire publiquement, il avait plutôt nommé LEON KENGO à la place de TSHISEKEDI. MAWA !


Le grand crime et trahison impardonnable de TSHISEKEDI fût à KISANGANI pendant l’occupation de notre pays par des étrangers-rwandais-burundais et ougandais qui se battaient entre eux dans notre pays ; après ils avaient organisé un défilé à KISANGANI avec TSHISEKEDI invité d’honneur pour présider leurs manifestations, Etienne avec l’espoir qu’après la prise de notre pays par ces étrangers, ils le nommeraient Président de la République, le Fondateur TSHISEKEDI avait répondu favorablement à cette invitation et fût placé à la tribune d’honneur, avec cet action, TSHISEKEDI avait non seulement trahi l’UDPS mais surtout toute la nation congolaise, raison pour laquelle toutes les provinces de l’Est du Congo ne lui pardonneraient jamais. NAIF, à l’élection présidentielle de 2011 il va cherche à attribuer son échec à KABILA. Tous les fondateurs étaient fâchés contre lui.


Lors de l’ACCORD GLOBAL et INCLUSIF de Sun City de 2002, lui qui avait déjà quitté l’UDPS depuis 1995, il va s’imposer pour y siéger au détriment du Président National KIBASSA MALIBA dont la mort n’avait tardé à l’empoter.


Se disant être de l’UDPS qui prône la DEMOCRATIE, TSHISEKEDI va commettre encore un crime, lors de son retour à KINSHASA en vue de participer au dialogue en cours convoqué par le Président KABILA, il demande publiquement dans son meeting du 31 juillet 2016 à ce qu’il soit tout simplement plébiscité Président de la République au lieu de passer par la voie des élections, il avait dit aussi la même chose lors de son retour à KINSHASA après son séjour médical à l’étranger. Tous les fondateurs n’avaient pas été contents de lui, l’UDPS doit affronter les élections ne pas faire de cela serait contraire à la constitution et l’idéologie du parti.


TSHISEKEDI : au nom de l’UDPS, parti des fondateurs historiques, continue à tromper aujourd’hui les jeunes gens désœuvrés qu’il demande de se prendre en charge, qu’il pousse à la violence, aux pillages, et il ne sait pas que lorsqu’ils se rendront compte demain qu’ils les trompaient et lorsqu’ils l’auront découvert, TSHISEKEDI ainsi que tous les siens, seront contraint de s’exiler, mentez-mentez, il en restera toujours quelque chose, les fondateurs de l’UDPS ne peuvent pas accepter cela, la casse est prévisible, le Parti risquera d’être traité de menteur à cause de lui.


Après avoir trompé ses propres collègues fondateurs, il vient encore de s’imposer à la tête d’une autre opposition qui se nomme « Le Rassemblement » qu’il ne voulait pas reconnaitre hier, ces pauvres opposants qui ne le connaissent pas bien, seront d’ici là roulés dans la farine alors qu’ils savent très bien qu’Etienne TSHISEKEDI, souffre en permanence du complexe de supériorité n’acceptera jamais d’être mis un jour, devant la table des accusés.
TSHISEKEDI ayant trop promis des choses irréalisables au peuple congolais, avec son âge déjà avancé, ne pourra jamais accepter d’accéder au pouvoir, il le sait très bien et que s’il osera, une farouche opposition contre lui se dressera à la minute qui va suivre, il serait contraint de répondre aux différentes questions qu’il ne saura pas donner des réponses d’où IL NE VOUDRA JAMAIS PRENDRE LE RISQUE D’ACCEPTER D’ETRE AU POUVOIR. C’est ça la vérité. Les Fondateurs doivent prévenir ce danger avant qu’il ne soit tard. Il a trop promis et ne saura pas réaliser.


Après son échec à la présidentielle de 2011, TSHISEKEDI inventa un autre problème pour se faire de l’argent, le fameux IMPERIUM pour lui permettre de reconquérir le pouvoir lui arraché par KABILA, toutes les Fédérations de l’intérieur tout comme de l’extérieur furent mobilisés pour lui envoyer de l’argent ; il y eut des millions et des millions pour sauver l’UDPS, mais depuis lors, on ne voit pas là où il a logé ces fonds et lui-même n’en parle même plus.


Le co-fondateur de l’UDPS Mr André KALONZO, qui, pendant plus d’une douzaine d’années fût le représentant de l’UDPS, auprès l’ONU à NEW YORK aux USA est devenue aujourd’hui ennemi juré pour s’être fait désigner par la Diaspora Europe-Amérique Président intérimaire qui l’a remplacé. Il venait d’ordonner aux combattants de Lubumbashi de se charger de lui pour le ridiculiser en plein centre ville de Lubumbashi.


Messieurs les Présidents fédéraux et chers combattants,



Il ya plusieurs semaines que le collège des Fondateurs de votre parti vous avait envoyé quelques 24 PECHES MORTELS et impardonnables de Mr E. TSHISEKEDI depuis qu’il avait été invité par le Président NGALULA et ses 3 collègues pour signer la lettre ouverte de 52 pages, ces 24 péchés mortels représentent 1/10ème des tords qu’il a causé au Parti, aujourd’hui, comme il ya des réclamations qui continuent à venir de toutes parts, les Fondateurs ont autorisé la publication de ces quelques 30 PECHES VENIELS de TSHISEKEDI représentant également une autre moitié des coups et bavures légères causés par lui à l’UDPS sans réaction du PARTI.

Personne ne peut croire que les dirigeants de ce grand parti pouvaient se faire rouler dans la farine pendant plus de 2 décennies, et personne encore ne peut s’opposer à la présente réaction des fondateurs contre leur collègue, une raison de plus qui les pousse à sanctionner avec la dernière énergie tout celui qui tentera de lui barrer la route pour la réorganisation et la réunification de l’UDPS.

Fait à Kinshasa, le



Pour le collège des fondateurs Historiques

L’Honorable François LUSANGA NGIELE

Député et Président National de l’UDPS
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top