Liens commerciaux

0
« Démocrate ou républicain, la politique américaine reste la même », affirme l’élu de Mbuji-Mayi qui connaît aussi très bien le pays de l’Oncle Sam, en réaction après la victoire de Donald Trump sur Hillary Clinton
L’élection du républicain, Donald Trump, comme le 45èeme Président des Etats-Unis d’Amérique continue à défrayer la chronique à travers le monde.
Et nombreux sont les gouvernements qui félicitent ce milliardaire, qui a réussi a déjoué tous les sondages, tandis que d’autres émettent des réserves sur la politique étrangère prônée par le Président élu des Etats-Unis d’Amérique, qui craignent de voir cette puissance mondiale ne pas jouer le rôle qui a toujours été le sien, une sorte de défenseur des droits de l’homme,  de la démocratie …dans le concert des Nations.
En Afrique, nombreux sont en effet ceux qui craignent de voir Donald Trump rester indifférent à la mauvaise gouvernance et au comportement autocratique des dirigeants du continent. Cela, alors que son prédécesseur, le démocrate Barack Obama, avait toujours milité pour la mise en place des institutions fortes en Afrique en lieu et place des hommes forts.
C’est dans ce cadre que beaucoup de personnalités politiques et autres, ont réagi à travers le monde, après cette élection, qui a vu la démocrate Hilary Clinton, tombée face au républicain et milliardaire Donald Trump qui n’était pourtant pas pointé comme le favori.
Parmi les personnalités à avoir réagi au pays, il y a le député national Alexis Mutanda N.M, élu de la ville de Mbuji-Mayi sur la liste de l’Union pour la démocratie et le Progrès Social(UDPS) qui a soutenu, dans une interview accordée aux trois organes qui constituent son groupe de presse, La Tempête des Tropiques, Canal numérique télévision (CNTV) et Trinitas-FM, n’avoir pas été surpris par le choix du peuple américain, qui est lui-même surprenant et complexe.
Alexis Mutanda a réagi non pas seulement en tant que représentant du peuple, mais aussi comme quelqu’un qui connaît très bien l’Amérique et les Américains pour avoir  vécu, à une certaine époque de sa vie, au pays de l’Oncle Sam. Il n’a pas manqué, par ailleurs, de relever ses attentes, en tant qu’acteur politique qui croit en la démocratie et en son bien-fondé, quand on sait le rôle qu’ont toujours joué les Etats-Unis d’Amérique en Afrique. Même si l’honorable Alexis mutanda reste convaincu que le salut du peuple congolais ne peut provenir que de lui-même.
Pour le député Alexis Mutanda, les Congolais doivent cesser de croire que c’est un autre pays, même s’il s’agit d’une grande puissance comme les Etats-Unis, qui viendra les libérer.
Un autre sujet qui a retenu l’attention de l’élu de Mbuji-Mayi, c’est le récent séjour des membres de la délégation des Nations-Unies en RD Congo, qui ont eu à échanger avec les autorités congolaises, les acteurs politiques de l’Opposition ainsi que les acteurs de la société civile.
Alexis Mutanda déplore le fait que, 56 ans après l’indépendance de la RD Congo, on continue à donner les leçons de moral, de démocratie et de bonne gouvernance aux dirigeants congolais. Aussi invite-t-il le politique congolais à aimer son pays!
Ci-dessous, le résumé de cet entretien
Livrant ses impressions après l’élection de Donald Trump, qui a déjoué tous les pronostics, Alexis Mutanda dit ne pas être surpris par le choix du peuple américain, surtout quand on sait que les anglophones sont surprenants.
Il a rappelé l’exemple de Brexit, où beaucoup croyaient que la Grande Bretagne allait rester dans l’Union européenne, mais contre toute attente, les Britanniques ont opté pour la sortie de cette organisation.
Se référant à la culture américaine, l’élu de Mbuji-Mayi a relevé que le peuple d’Etats-Unis d’Amérique aime bien la liberté, le changement. Il aime surtout l’innovation. Surtout qu’un démocrate termine son deuxième mandat et huit ans passés à la Maison Blanche.
Dans ce contexte, donner un autre mandat à Mme Clinton, serait permettre aux démocrates de rester encore 12 ans à la tête du pays.
Alexis Mutanda a rappelé qu’à l’époque du Président Bill Clinton, qui avait réussi, comme Barack Obama, à faire deux mandats à la Maison Blanche, son Vice-président Algor qui avait postulé cette fois-là au poste de Président de la République avait échoué face à Georges Bush, bien que le score fût très serré à l’époque. Cela, malgré le fait que Bill Clinton avait réalisé des exploits sur le plan économique et était resté populaire.
Les raisons du triomphe de Donald Trump 
Concernant les raisons qui ont fait que Donald Trump l’emporte face à Hilary, alors que plusieurs observateurs pensaient que c’est la femme de l’ancien Président Clinton qui allait l’emporter, au motif que le candidat républicain paraissait trop brutal et vulgaire, mais les choses ont tourné en faveur du républicain.
A ce sujet, l’ingénieur Alexis Mutanda pense que cela est lié à  la culture des Américains. Un Américain profond a des problèmes que les autres peuples du monde ne maîtrisent pas. Les minorités, comme les noirs avaient cru que le Président Obama allait trouver des solutions à leurs problèmes. Rien n’a été fait.
C’est pourquoi, ils n’ont pas trouvé d’autres raisons pour voter en faveur d’Hilary. Aussi, le peuple américain ne vote pas par rapport à l’extérieur, il vote selon ses convictions, a expliqué  Alexis Mutanda, qui a félicité ce peuple pour «son esprit indépendant». Et d’ajouter : quand ce peuple vote, il pense d’abord à ses problèmes, qui doivent être résolus.
Pour l’élu de Mbuji-Mayi, « les Américains ont donné une leçon aux Congolais qui croient que la solution à leurs problèmes doit venir de l’extérieur ». Un autre aspect relevé, c’est le fait qu’Hilary Clinton allait être, une foi élue, la première femme Présidente des Etats-Unis d’Amérique. Bien que cette femme a bataillé fort pour avoir les soutiens des autres femmes, celles-ci ont été nombreuses à voter pour Obama.
Sans oublier que le vote en Amérique a toujours complexe. Ce vote à deux niveaux, d’abord populaire et puis avec les grands électeurs. Ce qui n’a pas vraiment joué en faveur de Mme Clinton.
Le député national Mutanda a évoqué aussi la division de la classe politique américaine après cette élection. Pour lui, les quatre prochaines années du mandat de Trump, qui est un conservateur, vont être déterminantes. Surtout quand on fait allusion à ce qui a été fait pendant les mandatures d’Obama, qui a approuvé le mariage gay, l’homosexualité et autres.
Des choses qui ne sont pas acceptées par certains conservateurs. A ce niveau, le choix des trois nouveaux juges à la Cour suprême est important.
Ce sont eux qui décident sur l’orientation juridique, si pas la vie politique du pays. C’est le Président Trump qui va désigner ces nouveaux juges, après le départ à la retraite de trois anciens juges de cette institution. Obama avait tenté de faire passer un juge à ce poste, mais il a été rejeté par le Congrès américain.
Alexis Mutanda a donné, en outre, son point de vue sur la position affichée par des démocrates, comme Barack Obama qui a toujours invité les dirigeants africains à travailler pour avoir des institutions fortes, et non à chercher à devenir des hommes forts. Une façon de voir les choses qui ne semble pas être partagée par le républicains Trump.
Pour Mutanda, beaucoup pensent que Trump va être un Président isolationniste, et se concentrer plus sur les problèmes de son pays. Même s’il donne cette impression, qui vivra verra. Surtout que les Etats-Unis d’Amérique sont un grand pays, qui a toujours joué un rôle important dans le concert des Nations et disposent d’une administration qui fait la continuité des affaires.
Parlant de ses attentes après l’élection qui vient d’avoir lieu aux Etats-Unis d’Amérique, l’élu de Mbuji-Mayi a rappelé le rôle important joué depuis 1960 par les Etats-Unis d’Amérique, même dans  l’envoi de la MONUC (devenue MONUSCO) en RDC, et dans le dialogue inter congolais de Sun City.
Pour lui, la politique américaine vis-à-vis de l’étranger reste toujours la même. Bref,il y aura l’impact de celui qui dirige la Maison Blanche.
Propos recueillis par LKT et GKM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top