Liens commerciaux
           

0


« Je vous demande de prier afin que le dialogue en RDC se déroule dans la sérénité afin d’éviter toute violence et pour le bien de tout le pays, » a dit le Pape François.
Les membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) se trouvent au Vatican depuis hier samedi 17 novembre. Dans le communiqué publié par l’épiscopat catholique à Kinshasa, la CENCO estime que la rencontre avec le Pape François aura « sans doute un impact » sur la situation en RDC.




« Des travaux vont se poursuivre à partir de mercredi 21 décembre 2016, c’est-à-dire, dès le retour du Président et du vice-président de la CENCO qui ont été invités à Rome par le Saint-Père pour une audience privée qui aura sans doute un impact important sur notre cher pays la République démocratique du Congo, » ont dit les évêques dans une déclaration signée par Monseigneur Marcel Utembi.
Il s’agit de la deuxième communication du souverain pontife en l’espace d’un mois.

« J’encourage chacun, en particulier les responsables politiques et religieux, à initier ou à poursuivre toute action visant à construire des ponts entre vous, et non pas des murs, à instaurer dans la société congolaise une culture du dialogue qui vous fasse mieux connaître, pour mieux vous aimer », avait écrit le Pape en novembre 2016.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top