Liens commerciaux

0
Le député Jean-Lisanga Bonganga, à la tête de la Coalition des alliés d’Etienne Tshisekedi (CAT), composante membre du Rassemblement dirigé par duo Félix Tshisekedi – Pierre Lumbi a créé jeudi un nouveau mouvement dénommé « Courant Tshisekediste ». Selon ce député, la nouvelle structure a pour objectif de stopper la montée de ceux qu’il appelle « des Katumbisites », en référence à l’opposant Moïse Katumbi, qu’il accuse de vouloir imposer sa candidature à la Présidentielle à tout le Rassemblement.

« La Coalition des Alliés d’Etienne Tshisekedi, CAT en sigle, a annoncé officiellement la création d’un courant tshisekediste au sein du Rassemblement pour perpétuer la vision, les valeurs que le Président Tshisekedi a toujours incarné, en vue de faire un contrepoids à la tendance hégémoniste des Katumbistes », fait savoir Jean-Pierre Lisanga dans un communiqué publié le 13 avril à Kinshasa.

Ce dernier demande en outre à Félix Tshisekedi, président du Bureau politique du Rassemblement, d’abandonner sa candidature au poste de Premier ministre, pour se consacrer à la Présidentielle: » la CAT, naguère se placer au dessus des querelles de personnes autour du poste de premier ministre pour demander à Félix Antoine Tshisekedi d’adopter désormais la posture d’un candidat Président de la République parce qu’il en a la stature et la capacité. C’est sera ainsi faire justice au combat que Étienne Tshisekedi a toujours mené pour la démocratie et l’alternance », ajoute le député Lisanga.



Joints au téléphone par POLITICO.CD, plusieurs cadres du Rassemblement proches de Félix Tshisekedi dénoncent néanmoins cette initiative qui, selon eux, vise à « semer de la zizanie » au sein de leur mouvement. Se refusant de parler officiellement, un cadre du Rassemblement accuse même le député congolais de « préparer » son entrée dans le prochain gouvernement en formation.

« Je crois que nous sommes là face à un loup qui essaie visiblement de diviser le Rassemblement, comme ils l’ont fait déjà avant. Il n’y a pas des Katumbistes et des Tshisekedistes ici. Nous sommes tous fidèles à la mémoire de notre patriarche et président Étienne Tshisekedi. Ce monsieur [Lisanga] cherche seulement à justifier son entrée dans le gouvernement Tshibala« , explique-t-il.

En effet, Jean-Pierre Lisanga, qui a lancé au début du mois les journées de réflexion à Kinshasa, a été vu aux côtés de Freddy Kita, ancien Secrétaire générale de la Démocratie Chrétienne, qui s’est fait renvoyer hier de son parti pour avoir rencontré le Premier ministre Tshibala.

« Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi n’ont pas de problème. Ils sont en très bons termes. Nous sommes tous unis dans ce combat pour faire partir Kabila. La question de la Présidentielle sera évoquée au bon moment. Pour l’heure, nous restons unis. Souvenez-vous que Lisanga était déjà parti avant de revenir la queue entre les jambes. Nous sommes donc habitués à les voir tous partir, mais le Rassemblement à le soutien du peuple et nous ne décevrons pas cette population qui souffre tant, à cause de quelques postes ministériels« , conclu ce cadre qui a requis l’anonymat.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top