Liens commerciaux

0
Les déclarations fusent presque de partout. Pour cette fois-ci, c’est à Didier Reynders d’inscrire sa voix au chapitre. Ce dernier exprime sa consternation au regard de l’attaque survenue jeudi 7 décembre au Nord-Kivu. Cette attaque a entraîné la mort à 14 casques bleus et plusieurs victimes au sein de FARDC.











Lui qui, les vues ne semblent pas mieux s’accorder avec le pouvoir de Kinshasa, le ministre belge des affaires étrangères profite de l’occasion pour déplorer les attaques perpétrées en RDC. Didier Reynders a été boudé par les autorités de Kinshasa lors de sa dernière visite à l’occasion de l’ouverture de l’ambassade de Belgique.

Par Grevisse Tekilazaya
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top