Liens commerciaux

Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

0

*‘’Pas de pneus brûlés, pas de barricades, pas de propos violents, pas d’injures, pas de jets des pierres et autres projectiles, pas d’actes de vandalisme’’. Telle est l’orientation qui ressort de la mise au point contenue dans un communiqué du Comité Laïc de Coordination, signé le 25 décembre dernier. Alors que la tension est déjà perceptible dans le microcosme politique, les organisateurs de cette marche pacifique du 31 décembre 2017, réitèrent, plutôt, leur appel à la mobilisation des congolais en vue de réclamer la mise en œuvre intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre notamment, en ce qui concerne les mesures de décrispation politique, le respect des droits aux manifestations publiques, des libertés d’opinions ou d’expression dans les médias. Cette marche, à en croire le même communiqué, vise également à protester contre la dégradation croissante des conditions de vie socio-économique des congolais. Mais, comment va-t-elle se dérouler ? Est-ce que les autorités congolaises vont-elles la laisser faire ? Pas si sûr, en tout cas. D’autant que ces derniers jours, à la veille d’une marche, quoique pacifique, les dispositifs généralement déployés, n’offrent pas assez de marge de manœuvre aux manifestants. Quoi qu’il en soit, le Comité Laïc de Coordination, dans ce communiqué, ne se montre pas prêt à abdiquer, ni à reculer. Ce qui fait croire aux analystes qu’en dépit de son caractère pacifique, cette marche risque de tourner, malheureusement, au vinaigre. A moins que par un sursaut de professionnalisme, l’encadrement des chrétiens ainsi que de toutes les personnes ainsi mobilisées, réussisse exceptionnellement à se faire sans altercations, ni heurts. COMITE LAÏC DE COORDINATION MISE AU POINT DU COMITE LAIC DE COORDINATION Le Comité Laïc de Coordination remercie les partis politiques, les Mouvements Citoyens, les Organisations de la Société Civile, les Associations de défense des droits de l’homme, les Syndicats, … qui ont adhéré à la marche pacifique qu’il organise le 31 décembre 2017 et encourage ceux qui ne l’ont pas encore fait, de le faire. Cette marche n’est plus une affaire du seul Comité Laïc de Coordination, tout le peuple congolais doit se l’approprier. Chacune de nos organisations est appelée à déployer toute l’énergie dont elle est capable pour sa réussite. Néanmoins, cette marche doit être soumise aux règles strictes de la non-violence. Aussi, invitons-nous la population à n’accepter aucune forme de violence : pas de pneus brûlés, pas de barricades, pas de propos violents, pas d’injures, pas de jets des pierres et autres projectiles, pas d’actes de vandalisme,… Nous l’invitons également à ne pas considérer les Policiers, les Militaires et autres Agents des Services de Sécurité comme des ennemis ; et réciproquement, les Policiers, les Militaires et autres Agents des Services de Sécurité à ne pas considérer celle-ci comme leur ennemi. Le Comité Laïc de Coordination informe l’opinion nationale et internationale que LA MARCHE DU 31 DECEMBRE 2017 est une MARCHE PACIFIQUE. Ce jour-là, des femmes et des hommes de la République Démocratique du Congo vont marcher pacifiquement en priant et en entonnant des cantiques ; les Chrétiens avec leurs Chapelets, Bibles, Crucifix, …, et les autres, avec des rameaux de paix. Nous demandons ainsi à la Police Nationale Congolaise et aux autres Services de Sécurité de les encadrer et de les protéger tout au long de leur parcours. Peuple congolais, le Comité Laïc de Coordination vous invite à marcher pacifiquement à partir de là où vous serez le 31 décembre 2017, votre rue, votre quartier, votre paroisse, … Les autres précisions vous seront communiquées dans les jours qui viennent. Enfin, congolaises et congolais, comme il se doit, le Comité Laïc de Coordination vous souhaite une bonne et heureuse année 2018 même si l’Histoire retiendra qu’au lieu de célébrer les festivités de fin d’année 2017, nous, peuple congolais, avons choisi de marcher pacifiquement ce 31 décembre 2017 pour revendiquer notre liberté, notre dignité et la prospérité à laquelle nous avons tous droit. Fait à Kinshasa, le 25 décembre 2017 Pour le Comité Laïc de Coordination, Prof. Thierry Nlandu Mayamba Prof. Isidore Ndaywel E Nziem
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top