Liens commerciaux

0

La Majorité présidentielle (MP) condamne les propos tenus mercredi 3 janvier dernier par la Cardinal Monsengwo dans sa déclaration dénonçant la répression de la marche initiée par le Comité Laïc de Coordination. Dans une déclaration lue ce jeudi 04 janvier 2018 par son porte-parole André-Alain Atundu à l’issue de la réunion de son bureau politique dirigée par Aubin Minaku, la MP dénonce des propos qu’il juge “injustes, injurieux et blessants” de la part du Cardinal en l’endroit des dirigeants du pays. Pour la MP, le Cardinal a dans ses propos usé d’un accent qui rappelle ses anciennes prérogatives de président de la CNS et de l’ex HCR-PT. “Le bureau politique de la majorité présidentielle dénonce de la façon la plus énergique les qualifications injustes, injurieuses et blessantes utilisées par le Cardinal Monsengwo avec un accent de président de la Conférence Nationale Souveraine et Haut Conseil de la République, Parlement de transition envers les dirigeants démocratiquement élus et les forces de la défense dont les patriotisme n’est plus à démontrer”, a déclaré André Atundu. “En toute état de cause, le bureau politique de la MP tient à porter à la particulière attention de l’opinion tant nationale qu’internationale qu’il contient en son sein un grand nombre de catholiques pratiquants et engagés qui ne se reconnaissent ni dans cette initiative hautement politique ni dans les propos de certains évêques”, a-t-il ajouté. La MP appelle par ailleurs toutes les confessions religieuses et les acteurs politiques à œuvrer pour la tenue des élections à la date indiquée par la CENI, soit le 23 décembre 2018. “Le bureau politique de la Majorité Présidentielle invite toutes les églises et religions, tous les hommes de bonne volonté, des acteurs politiques, toute tendance confondue, à œuvrer pour la tenue en décembre 2018 d’élections apaisées et non productrices de chaos, conformément au calendrier publié par la CENI suite à l’accord politique et inclusif du 31 décembre 2016” La MP demande à « tous ceux qui ont la passion du Congo de se mobiliser pour dénoncer tout complot contre la démocratie et qui a pour but de renverser les institutions de la république », a ajouté Atundu.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top