Liens commerciaux

0

Des accrochages ont eu lieu samedi 20 janvier entre les militaires FARDC et les rebelles présumés ADF au point kilométrique 12 sur l’axe Beni-Kasindi au niveau de la Rizerie près de Nyaleke.

C’est une attaque surprise qui a eu lieu aux environs de 5 heures à la position militaire de la place. Aucun bilan n’est encore livré par les autorités militaires jusqu’à présent.

À en croire le capitaine Mack Hazukay porte- parole militaire de l’opération Sukola , les forces régulières ont stoppé net la traversée des rebelles sur cette route.

«C’est que l’opinion doit savoir est que nous sommes en train de pilonner les positions de l’enemi dans le triangle de la mort et il ya un groupe qui voulait se faufiler pour faire le mouvement du Nord vers le sud tout en voulant traversant la route Beni Kasindi. Il ya eu accrochage avec nos éléments à la rizerie. Comme les opérations se poursuivent encore on ne sais pas donner un bilan quelconque mais il y a eu un travail de réorganisation des troupes qui se fait avec le commandant des opérations et après il y aura le bilan définitif par rapport à ce qui s’est passé »a dit capitaine Mack Hazukay.

Il sied de signaler que cette attaque intervient 24 heures après celle survenue à Parking et Abyalos dans le territoire de Beni avec des assaillants similaires.Selon les sources officielles, le bilan est de 4 morts dans le rang des assaillants.

«Parking et Abyalos ont été attaqués hier par l’ennemi et que nous avons repoussés. Nous avons cherché à connaître le bilan dans le rang de l’ennemi parce-qu’aujourd’hui, le combat mené est de neutraliser les forces négatives qui tuent la population. C’est vrai que nous avons connu la perte de quelques éléments mais dans le rang de l’ennemi nous avons neutralisé 4 récupéré des armes légères et lourdes» à t-il ajouté.

Delphin Mupanda/Times.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top