Liens commerciaux

Emission Kiosque du 23 Avril 2018 avec Mike Mukebayi et Serge Kabongo : Katumbi veut chasser Kabila par les armes !

0

" La MONUSCO est l’ensemble du système des Nations Unies poursuivront leur mandat dans tous leurs domaines d’action, pour la paix, le développement durable, les droits de l’homme et l’aide humanitaire ", a déclaré la porte parole de la mission onusienne en RDC, hier mercredi 10 janvier lors de la première rencontre hebdomadaire de l’année 2018. Florence Marshall a indiqué : " Notre vœu est que 2018 soit une année au cours de laquelle la paix soit consolidée et pérennisée en RDC " Elle a poursuivi : " Nous continuerons à protéger les populations civiles et à sauver des vies et nous poursuivrons notre soutien à la mise en œuvre intégrale de l’Accord cadre du 31 décembre 2016 qui reste, à nos yeux, la seule voie possible pour mener la RDC vers une sortie de l’impasse politique dans laquelle elle se trouve actuellement ". A l’entendre, cette mise en œuvre passe par l’organisation des élections et l’application des mesures de décrispation telles que le respect de liberté d’expression et de manifester pacifiquement. Cependant, Florence Marshall a annoncé la nomination par le Secrétaire général des Nattions Unies de Mme Liela Zerrougui pour succéder à Maman Sidikou. Avant sa nomination à la tête de la MONUSCO Leila Zerrougui avait de 2008 à 2012 assumait les fonctions de représentante spéciale adjointe du Secrétaire général en charge de l’état de droit et de la protection des civils. Abordant les événements du 31 décembre dernier, la porte parole a fait savoir que le bilan provisoire est revu à la hausse. Il fait état des six morts dont 5 morts à Kinshasa et 1 à Kananga. BILAN POSITIF POUR MAMAN SIDIKOU L’actuel représentant spécial du secrétaire général des nations unies en RDC est fin mandat. Maman Sambou Sidikou quitte la RDC le 31 janvier prochain après avoir passé plus de 2 ans et laisse des empreintes indélébiles, a mentionné Florence Marshall. Cette dernière a expliqué que son bilan est positif. Depuis son arrivée à la tête de la MONUSCO, Maman Sidikou était partout où le besoin se faisait sentir. Selon la porte parole de la mission onusienne, il a milité pour l’ouverture du bureau de Kananga afin d’apporter secours aux victimes des violations des droits de l’homme, après la désolation créée par l’ex mouvement Kamwena Nsapu. Le RSSGNU en RDC était au four et moulin pour répondre à son mandat des bons offices au sein de la classe politique congolaise et la société civile, a-t-elle indiqué. Aussi, il s’est impliqué dans la mise en œuvre de l’Accord Cadre du 31 décembre 2016. Pendant son mandat, le patron de la MONUSCO a apporté son appui technique et logistique à la CENI pour le déploiement à travers le territoire national des matériels électoral pour l’opération d’enrôlement des électeurs. Sans oublier le respect de la parité homme-femme.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top