Liens commerciaux

0

La Suisse rejoint les mesures adoptées par l’Union européenne (UE) à l’encontre de la RDC et soumet 14 personnalités congolaises aux sanctions financières et de voyage. « L’extension des sanctions affectera d’actuels et d’anciens ministres et gouverneurs provinciaux ainsi que des membres haut placés de la Garde républicaine, de l’armée congolaise, de la police et des services de renseignement. Il est reproché à ces personnes d’entraver la conduite des élections en RDC par des actes de violence, de répression, d’incitation à la violence et de violation de l’État de droit, et d’être responsables de graves violations des droits de l’homme. Les éventuels fonds et autres avoirs possédés par ces personnes en Suisse sont gelés. En outre, elles ont l’interdiction d’entrer ou de voyager en Suisse », dit un communiqué du Conseil fédéral Suisse. Les personnes concernées : Ilunga Kampete, Gabriel Amisi, Luyolo Ferdinand Ilunga, Alex Kande, Jean-Claude Kazembe, Lambert Mende, Eric Ruhorimbere, Shadari Ramazani, Kalev Mutondo, John Numbi, Célestin Kanyama, Roger Kibelisa, Evariste Boshab et Kaimbi Delphin. Ces nouvelles mesures sont entrées en vigueur depuis le 21 février 2018 à 18 heures.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top