Liens commerciaux

0
A dix mois des échéances électorales, les femmes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) affûtent déjà leurs armes pour être en mesure de remporter le plus de voix lors du vote du 23 décembre prochain. C’est dans cette optique que le parti de Joseph Kabila a organisé, du 20 au 21 février dernier, deux jours de formation au leadership et à la communication en faveur d’une centaine de femmes de cette formation politique. Ouverte par Mme Micheline Kulumba, la Secrétaire générale adjointe du PPRD, et animée par deux experts de l’organisation américaine NDI (National Democratic Institute), cette formation s’est déroulée au siège du parti, à Kinshasa. Au rendez-vous, une centaine de femmes provenant de quatre coins de la capitale et de quelques provinces du pays ont répondu à l’appel de la hiérarchie de cette formation politique et de la Ligue des femmes du PPRD, présidée par la chanteuse Tshala Mwana. "Deux jours durant, ces dames ont appris à développer leur potentialité et à améliorer leur communication en période électorale", nous renseigne Mme Liliane Ankwarpen, Chargée de Programme de NDI en RDC."Consultant à NDI, Anicet Mayira a consacré la première journée de la formation à enseigner aux femmes du parti les notions sur le leadership. Il leur amontrécomment elles pouvaient tirer profit de leur leadership en perspective des élections en vue",a précisé Mme Liliane Ankwarpen. S’ABSTENIR DES PROMESSES IRREALISTES Le Directeur résident de NDI en RDC, Dany Ayida, s’est appesanti, lors de la deuxièmejournée, sur les notions de la communication efficace. L’exposé a visiblement captivé l’attention des femmes présentes, dans la mesure où il leur a permis de savoir comment elles pouvaient ajuster leurs discours pour répondre aux attentes de la population et convaincre leur électorat lors de la campagne électorale. Dans leurs différentes interventions, les participantes ont compris qu’il est nécessaire d’identifier d’abord les besoins de leurs électeurs avant de tenir leurs discours en public. Par ailleurs, elles ont appris à s’abstenir des promesses irréalistes lors de la campagne, de peur qu’elles ne se retournent contre elles, une fois élues, les actions promises tardant à se concrétiser. CAPITALISER LES NOTIONS APPRISES Au terme de cette formation qu’elle a présidée, Mme Micheline Kulumba a tenu à remercier le chef de l’Etat, autorité morale du parti, pour les efforts déployés en vue de favoriser l’éclosion de la femme et son accession aux instances de prise des décisions, conformément à la Constitution en vigueur. Elle a également salué l’implicationdu Secrétaire général Henri MovaSakanyi, qui a porté à bras-le-corps cette initiative et apporté son soutien actif à cette formation des femmes du parti, avant sa nomination, le mardi dernier, en qualité deVice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité. Tout en félicitant le NDI pour avoir accepté de répondre à l’invitation du PPRD, en déléguant ses experts pour la formation, Mme Micheline Kulumba a exhorté toutes les femmes formées,et particulièrement celles qui s’attendent à postuler aux prochaines élections,’’à capitaliser les notions apprises’’. "En suivant cette formation, je reconnais personnellement certaines failles commises en 2006, lorsque j’avais battu campagne pour la députation provinciale dans l’ex-province du Bandundu où j’ai été élue. A l’époque, nous étions novices. Nous n’avions donc pas connude telles formations", avoue l’élue de Masimanimba. NDI PRET A FORMER D’AUTRES PARTIS Tirant les leçons du passé, Mme Micheline Kulumba a promis de répertorier toutes les femmes du PPRD qui affichent leurs ambitions, afin de les aider à continuer à bénéficier d’autres formations, pour renforcer leurs capacités et être en mesure de remporter le plus de sièges lors des prochains scrutins, à Kinshasa comme en province. Pour sa part, le Directeur résident de NDI en RDC a apprécié l’initiative du PPRD, premier parti congolais à avoir sollicité, en cette année, l’expertise de cette organisation non gouvernementale basée à Washington. Dany Ayida s’est dit disposé à répondre à la demande de bien d’autres partis politiques du pays qui aimeraient bien voir NDI appuyer la formation de leurs cadres et militants en perspective des élections .
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top