Liens commerciaux

0
Les réactions ne cessent de tomber après la publication des résolutions de la Cenco. Au cours d’une interview accordée à Times.cd mardi 20 fevrier 2018, Delly Sesanga, député national et président du parti Envol, estime que l’insistance de Nangaa à recourir à la machine à voter cache un choix politique que l’on veut imposer. Pour lui, organiser les élections dans ce climat de tensions excessives ne va rien résoudre. Au contraire, cela va amplifier la situation de crise actuelle. Or, les élections doivent résoudre tous ces problèmes.

Q. La Cenco a rendu publiques les résolutions de son Assemblée plénière tenue du 15 au 17 février 2018 à Kinshasa. Quelle est votre réaction ?

R. Nous partageons l’évaluation que fait la Cenco de la situation socio-politique du pays, et comme chrétien catholique ayant pris part aux manifestations du 21 janvier 2018, je considère que l’accord est appliqué de manière partielle et tout ne concourt pas aujourd’hui pour des élections apaisées. Donc la position des évêques est une position juste qui, dans l’unité de l’Eglise et dans sa mission prophétique, a fait une lecture objective de la situation, et indique également les voies de solution comme cela a toujours été le cas. Mais est-ce que les autorités du pays sont prêtes à entendre les évêques, ça c’est une autre question. Déjà, ils ne les avaient pas entendus après la signature de cet accord du 31 décembre 2017. Vont-ils se donner la peine de les écouter ? Ça j’en doute. C’est pourquoi nous pensons que l’appel à la mobilisation de la population pour continuer à faire la pression de manière pacifique pour que tout le monde entende la voix de la raison, va dans le sens de ce qu’il faut faire.

Q. Dans leur déclaration sur la situation socio-politique, les évêques de la Cenco demandent une certification de la machine à voter. N’est-ce pas une acceptation de la machine à voter que toute l’opposition dénonce comme un moyen de tricherie ?

R. Non, la position des évêques consiste à prendre des précautions pour rétablir la vérité sur cette machine à voter. Elle etait présentée au départ comme vote électronique, aujourd’hui elle est présentée comme une imprimante des bulletins à voter, dans un flou artistique entretenu par la Ceni. La position de la Cenco permet de mettre la question au niveau où elle devait l’être. Jamais au monde, l’utilisation d’une plateforme informatique, l’utilisation des moyens de traitement informatique des données ne se fait sans observer un minimum de protocole en terme de développement de test de ces outils pour pouvoir établir que les données fournies par ces moyens de traitement sont des données qui sont à la fois intègres et conformes à certains usages. Et c’est ce qu’aujourd’hui la Cenco demande à travers la certification. Mais c’est ce que nous avons toujours aussi posé comme problème en disant que ces machines à voter ont été choisies par la Ceni sans qu’elle ne soit entourée de garanties permettant d’établir que ces outils sont conformes. Au demeurant, nous ne voyons pas par rapport aux raisons avancées par la Ceni la nécessité de devoir retenir l’usage de la machine à voter. Ce sont toutes ces questions que la Cenco veut qu’elles soient soumises à l’avis des experts internationaux et nationaux pour pouvoir établir la vérité.

Q. Corneille Nangaa reconnait qu’il bénéficie déjà de l’appui massif en terme d’assistance des experts nationaux et internationaux et confirme que le vote se fera avec la machine à voter. Qu’arrivera-t-il ? Irons-nous aux élections sans l’opposition ?

R. Non. N’allons pas vite en besogne. Déjà, nous voulons des élections démocratiques, libres et transparentes. Nous connaissons déjà la problématique que soulève la compilation des résultats dans notre pays. Nous l’avons vécu en 2006 et 2011. Nous ne voulons pas que cette machine à voter, à cause de l’impréparation, vienne s’ajouter à la confusion qui existe déjà. Nous considérons également que le choix qui a été fait d’imposer cette machine à voter ne doit pas devenir une religion. Si aujourd’hui, le mode de scrutin va dans le sens à réduire le nombre des listes aux élections, le problème qui était censé résolu par la machine à voter ne se pose plus. L’économie de 100 millions $Us présentée entre le choix du papier et de la machine à voter ne se justifie pas dès lors que les cautions exhorbitantes exigées désormais des listes électorales devront permettre de couvrir une partie de ces dépenses. Vous voyez déjà bien que le processus doit demeurer participatif. On doit pouvoir s’entendre et non se cacher derrière une soi-disant expertise qui n’en est pas une, mais qui cache un choix politique que l’on veut imposer. Et cela est inacceptable.

Q. Le Comité Laïc de Coordination a entrepris une série de manifestations pacifiques. Est-ce la stratégie qui convient pour faire pression sur le pouvoir en place ?

R. Nous avons essayé de tout donner en allant dans le sens du compromis, certaines de nos bases politiques nous ont accusé d’aller dans le sens de la compromission en signant cet accord de la Saint Sylvestre que nous pensions être la voie royale pour sortir le pays de la crise. Pour nous qui sommes pacifiques, nous ne pouvons que manifester de manière pacifique notre désapprobation par rapport à cette politique, en espérant que les uns et les autres entendront la voix de la raison et que les choses puissent aller dans le meilleur du monde. On ne peut pas aller aux élections dans une tension politique excessive, surtout que ces élections sont considérées comme une solution à la crise de légitimité.

Q. Des informations en notre possession indiquent que des jeunes du PPRD envisageraient de participer à ces manifestations. Quelle est votre lecture ?

R. Le CLC ne cesse de dire qu’il n’est inféodé à aucun parti politique. Le mot d’ordre est d’exiger l’application intégrale de l’accord de la Saint Sylvestre. Ces gens disent déjà obtenir l’application intégrale de l’accord de la Saint Sylvestre. Pourquoi se donner à un spectacle dont le pays n’a pas besoin ?

Propos recueillis par Clément Muamba
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top