Liens commerciaux

0
La commission d’enquête mixte CEM-3121 a poursuivi, le 20 février 2018, les travaux en atelier. Deux sous-commissions ont été mises en place en présence de la ministre des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa.

Il s’agit de la sous-commission de rédaction du rapport des différentes auditions et de descente sur terrain, et de la sous-commission d’audition des témoins ou victimes.

Selon le rapporteur Me Georges Kapiamba, la CEM- 3121 va, à la fin de la semaine, présenter à l’opinion le rapport préliminaire des événements du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018.

Pour rappel, la ministre des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa signait, le jeudi 1er février 2018, un arrêté portant création d’une commission d’enquête mixte avec la Société civile et le Bureau conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme. C’était après les marches pacifiques organisées par le Comité laïc de coordination de l’Église catholique le 31 décembre 2017 et le 21 janvier 2018.

La mission assignée à cette commission présidée par la ministre des Droits humains est de travailler sur la collecte des données sur les violations des Droits de l’Homme, l’audition des victimes, témoins et ayant droits, ainsi que la rédaction des rapports et leurs transmissions aux autorités.

Clément Muamba
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top