Liens commerciaux

0
Dans 48 heures, la CENI procédera à l’enregistrement de groupements et partis politiques. Ce samedi 24 mars, dans un communiqué adressé aux médias, les Pionniers de l’UDPS alertent l’opinion sur un « possible » écartement de l’UDPS au regard de ses « fragilités » sur le plan juridique.

« Les statuts de l’UDPS/Tshisekedi avaient été modifiés de manière illégale, en 2013, en dehors de tout Congrès. C’est le Secrétaire Générale Jacquemin Shabani qui avait fait notarier les Statuts de 2010 ; tandis que c’est le Secrétaire Général Adjoint Bruno Tshibala qui avait fait notarier, ceux de 2013 », est-il écrit dans le texte.

Il est dit notamment dans la note que cette situation pourrait amener quelqu’un de mauvaise foi de « porter ce dossier en Justice, ce qui pourrait avoir pour conséquence de faire annuler les listes électorales de l’UDPS ».

« Se rassembler » autour des Fondateurs historiques de l’UDPS reste l’unique solution pour « déjouer ce piège », estime les Pionniers.
Par Tony-Antoine
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top