Liens commerciaux

0
*Par ailleurs, le numéro 1 de la CENI s’est réjoui que l’Exécutif national ait déclenché le paiement anticipatif des fournisseurs de kits électoraux. Le Gouvernement rd congolais a débloqué hier mercredi 28 mars, une bagatelle de 22. 650.000,00 $US, au titre de financement des élections officiellement prévues pour le 23 décembre prochain. A l’annonce du décaissement de ce montant de l’Exécutif national, via son ministre des Finances Henri Yav Mulang, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI),Corneille NangaaYobeluo, a rassuré que le " calendrier électoral publié début novembre dernier sera respecté ". Henri Yav a précisé que ce financement rentre dans le cadre du plan de décaissement arrêté par le Gouvernement en faveur de la CENI. "Je viens au nom du Gouvernement de recevoir le Président de la Centrale électorale pour faire le point sur la situation du décaissement des ressources afin de poursuivre le financement du processus électoral. Aujourd’hui, nous avons passé en revue cet état de financement ", déclare l’argentier congolais, cité par son service de communication, dans un texte parvenu hier à « Forum des As ». Par ailleurs, le très peu bavard mais dynamique Henri Yav a rappelé à son hôte, l’ordre donné au Gouvernement par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, en rapport avec la prise en charge financière du processus électoral en cours. "Son Excellence M. le Président de la Républiquea instruit le Gouvernement de poursuivre le financement des élections sur fonds propres. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui. Le Point ayant été fait, le financement se poursuit. Aujourd’hui, nous venons de mettre à la disposition de la CENI un montant de 22 million 650 mille dollars afin qu’elle puisse prendre en charge les différentes opérations prévues dans ce plan de décaissement", a encore dit le patron des Finances en RD Congo. Toujours dans ce même registre des engagements du Gouvernement en rapport avec les élections, Henri Yav a aussi une autre bonne nouvelle pour la CENI. A savoir l’option levée par l’Exécutif national de déclencher le paiement anticipatif des fournisseurs des kits électoraux. En l’occurrence les machines à voter. A la CENI, cette annonce est perçue comme le plus beau cadeau de Pâques reçu du Gouvernement. "Les acquisitions anticipées de ces matériels vont nous permettre de faire des économies, en réduisant plus ou moins le coût excessif liés aux affrètements d’avions, si bien que les matériels vont être déployés le plus possible par bateau et par route. Nous remercions le Gouvernement quant à ce", déclare souriant, Corneille Nangaa aux médias présents hier, dans les installations du ministère des Finances. LE SATISFECIT DE NANGAA En cette matinée de mercredi 28 mars, le Président de la CENI aura été l’homme le plus heureux, à la suite du geste posé par le Gouvernement. Normal, quand on sait qu’après publication du chronogramme des activités préélectorales, électorales et post-électorales, tous les projecteurs restent braqués sur Corneille Nangaa et toute son équipe. "Ce qu’il faut préciser, c’est d’abord que le 5 novembre nous avons publié le calendrier. Et, toutes les activités prévues à cet effet sont exécutées conformément à ce qui a été planifié. La loi électorale a été adoptée et promulguée par le Chef de l’Etat. Nous avons clôturé l’opération d’enrôlement et d’identification des électeurs au Kasaï le 31 Janvier dernier comme prévu. Le 7 février, nous avons lancé le processus de duplication des électeurs et pensons que le 6 Avril prochain, nous allons publier les statistiques par entité", a rappelé le numéro 1 de la CENI. Corneille Nangaa constate avec satisfaction que le processus électoral avance dans un bel élan. "Il y a deux jours, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Henri Mova Sakanyi, a publié la liste des partis et regroupements politiques légalement reconnus en RD Congo. Il va sans dire que le calendrier électoral présentement en pleine exécution, sera respecté. Le cap est désormais mis sur le 23 décembre prochain, date prévue pour la tenue effective du scrutin. Il était normal que nous ayons une séance de travail technique avec le ministre des Finances pour évaluer le rythme de décaissement par rapport au plan que nous avons adopté ensemble depuis le mois de décembre dernier ", note Corneille Nangaa. Et d’ajouter : " Nous sommes heureux que le Gouvernement fasse sa part d’engagement, avec la mise à notre disposition de 22 Millions 650 mille dollars américain ", confesse Nangaa. ELECTIONS ET ASSAINISSEMENT DES FINANCES PUBLIQUES, HENRI YAV REPOND PRESENT Le Chef de l’Etat a répété lors de la réunion inter-institutionnelle que les élections étant une affaire de souveraineté nationale, il revenait à l’Etat de les financer totalement. Et quelques jours seulement après, le ministre des Finances a remis ce chèque au président de la CENI. Ce geste répond donc à la vision souverainiste du Président de la République. Lors de la même réunion, il a été constaté que l’état des finances publiques va s’améliorant. Et ce léger mieux est consécutif aux mesures économiques urgentes qu’avait prises le Gouvernement sous l’impulsion du Chef de l’Etat. La réunion inter-institutionnelle a demandé à l’équipe gouvernementale de maintenir le cap. Et au cœur de ce dispositif se trouve le ministre des Finances, Henri Yav, qui a été l’invité de cette réunion. Et on voit bien sur ces deux fronts, élections et assainissement des finances publiques, Henri Yav répond présent.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top