Liens commerciaux

0
C’est à Joseph-Boucar Kasonga Tshilunde, président de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), à Serge Kabongo, journaliste de CCTV et à Me Laurent Onyemba que le général François Olenga a exhibé, ce mercredi 18 avril, dans son bureau de travail situé au Palais de la Nation, son passeport congolais diplomatique estampillé d’un visa humanitaire. « Voyez-vous un allemand aller chercher un visa à son ambassade pour rentrer dans son pays ? », s’est étonné le chef de la Maison militaire du chef de l’Etat pour démentir la nationalité allemande qu’on lui colle à la peau. Et d’ajouter : « A un allemand qui veut aller dans son pays, doit-on accorder un visa humanitaire comme ils l’ont fait avec moi ?

Le général François Olenga explique à ses hôtes qu’étant placé comme les autres dignitaires congolais sous régime des sanctions européennes, c’est par « pitié » que les Allemands lui ont accordé un visa dit « humanitaire » pour qu’il rende visite à sa famille. « C’est vrai que j’ai vécu longtemps en Allemagne, mais je n’ai pas pris la nationalité de ce pays. Je mets quiconque au défi ». En effet, dans son article intitulé « Respect de l’article 10 de la constitution sur la nationalité : Joseph Kabila ira-t-il jusqu’au bout ? » relayé par l’Emission Kiosque animée par Serge Kabongo, Scooprdc.net a cité le général François Olenga parmi les Congolais détenteurs d’une autre nationalité. Cette information que détenait le média en ligne d’une journaliste du très célèbre quotidien allemand Die Zeit, vient d’être démentie formellement par l’officier supérieur congolais concerné avec des preuves. Cette mise au point clôt le débat sur sa prétendue nationalité allemande.

Owandi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top