Liens commerciaux

0
Le dossier de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social opposant Tharcisse Loseke, Président délégué de l’UDPS aile Tshibala à Jean-Marc Kabund, Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi, est loin de connaître son épilogue. Le deuxième round judiciaire qui mettra aux prises Jean-Marc
Kabund à Tharcisse Loseke, ce vendredi 6 avril 2018, au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Matete, sera à l’initiative du Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi qui accuse M. Loseke d’imputations dommageables et dénonciation calomnieuse. En effet, après l’échec du requérant Loseke, dans le premier dossier, l’accusé Kabund a jugé bon, à son tour, de traîner Loseke en justice pour falsification des statuts de l’Udps. Pas seulement. Mais aussi pour les avoir notariés sans qualité, d’une part, et de s’être présenté devant le Tribunal comme congolais alors qu’il a acquis la nationalité belge depuis 2010, d’autre part. En clair, Kabund porte plainte contre Loseke à cause de «Tous les actes et statuts frauduleux issus de ce prétendu Congrès, en se faisant faussement passer pour congolais alors qu’il a acquis la nationalité belge comme le prouve le Moniteur belge n°181 du mardi 15 juin 2010 à la page 37.289». Ce dernier accuse, par ailleurs, Tharcisse Loseke de s’être permis de prendre part à un congrès de l’Udps organisé du 7 au 10 décembre 2018 et plusieurs résolutions modifiant les organes du parti, tout en reprenant la dénomination, les logos emblématiques et l’adresse de l’Udps. Pour rappel, comme indiqué plus haut, c’est Tharcisse Loseke qui avait accusé en premier Jean-Marc Kabund pour avoir convoqué frauduleusement le Congrès du parti et cette affaire a été prise en délibéré. Finalement, où ira l’actuelle guéguerre des Udps qui tire sa genèse des congrès ? Qu’à cela ne tienne, les vrais militants de l’Union Pour la Démocratie pour Progrès Social ne prêchent que la réconciliation pour que le parti du Sphinx retrouve sa vraie vigueur politique pour bien affronter les prochaines élections au lieu d’y aller en morceau, puisque l’union fait la force, dit-on.

Christian Bokaya
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top