Liens commerciaux

0


La Régie de distribution d’eau (REGIDESO) S.A. dispose désormais d’une brigade anti-fraude en vue de lutter contre les antivaleurs sur son réseau, a appris mercredi l’ACP d’une source proche de cette entreprise.

Selon la source, cette brigade a pour mission de procéder au ratissage régulier de tous les points de vente en service ou coupés, d’effectuer les missions d’enquête dans toutes les entités de la direction commerciale de Kinshasa, dans le but de déceler tous les cas de raccordements clandestins, de vol d’eau, de placement de té souterrain et d’autres anomalies constatées sur les réseaux.

Les autres missions de ladite brigade qui sera appuyée par la police et les OPJ (Officiers de police judiciaire) sont entre autres, d’exploiter tous les rapports d’anomalies signalées par les agents, traiter tous les cas évoqués ci-haut et les éradiquer, de déceler toutes les pratiques frauduleuses qui portent préjudice aux intérêts de l’entreprise, d’appliquer des mesures correctives aux agents et abonnés qui s’adonnent aux pratiques de commission, de monnayage des index et autres, précise la source.

Selon le directeur général de cette entreprise, Clément Mubiayi Kashama, les résultats attendus sont l’extension du niveau d’activités de la REGIDESO et l’amélioration du rendement de son réseau. Il a sollicité l’accompagnement des autorités politico-administratives pour la réussite de cette mission.

Par ailleurs, Clément Mubiayi s’est adressé aux brigadiers en déclarant que la formation qu’ils ont eu dans le cadre de ce projet reste un atout majeur pour la réussite de leur mission sur le terrain, avant de les inviter au respect des règles d’éthique.

S’agissant du diagnostic tant technique que commercial effectué par la direction générale, a dit le DG M. Mubiayi, plusieurs facteurs sont à l’origine de la dégradation de la situation de l’entreprise, parmi lesquels, le phénomène de raccordements clandestins, le vil d’eau au point de vente coupé, le remplacement de té souterrain par les abonnés, le raccordement parallèles, le tripotage des compteurs, le monnayage de consommation d’eau par les agents, etc.

Il a fait savoir que pour le démarrage de la brigade 100 personnes ont été recrutées et formées pour une phase expérimentale fin de réussir les missions assignées à la brigade anti-fraude dans les 48 secteurs existants dans la ville de Kinshasa.

Le directeur général de la REGIDESO S.A. a, en outre, fait remarquer que le projet a deux cellules dont la détection et l’éradication. «Nous devons éradiquer la fraude sur notre réseau. Pour cela, il y a la justice qui va nous appuyer car, il y a des sanctions internes et aussi des dispositions pénales», a-t-il signalé. ACP
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top