Liens commerciaux

0
Le président des Conservateurs de la Nature et Démocrates (CONADE), Moïse Moni Della exhorte le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso à s’impliquer pour le retour au pays de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, Moïse Katumbi. Ce, dans le cadre de l’application intégrale des recommandations de l’Accord du 31 décembre 2016. Le président du CONADE, Moïse Moni Della fait un plaidoyer au président Denis Sassou Nguesso. Il lui demande d’intervenir personnellement sur la situation politique que traverse la RDC et qui risque d’empirer si on n’y prend pas garde. Dans sa lettre, l’opposant congolais lance un cri d’alarme pour que la crise politique ne se mue pas en une catastrophe humanitaire dans la Région. « Au regard de la situation politique de notre pays, d’aucuns s’interrogent sur l’efficacité de votre apport dans le dénouement de la crise actuelle. Je suis convaincu que vous êtes l’une des personnalités les mieux indiquées pour cerner la crise congolaise, eu égard à votre expérience politique et diplomatique » a-t-il affirmé. Il demande à Denis Sassou Nguesso de pousser son homologue de l’autre rive appliquer intégralement les recommandations issues de l’Accord de la Saint Sylvestre. Notamment dans son volet lié à décrispation politique, à la libération des prisonniers politiques et au retour des exilés politiques. En toile de fond, il exige le retour imminent de Moïse Katumbi, candidat Président de la République de la plate-forme « Ensemble pour le Changement ». « Cette situation nécessite une attention particulière du doyen de l’Afrique centrale que vous êtes, dans la mesure où ladite crise qui frappe la RDC risque d’embraser plusieurs pays frères dont le vôtre. D’où la nécessité de vôtre particulière implication en vue de pousser le président Kabila, à accepter la mise en application intégrale des recommandations de l’Accord du 31 décembre 2016, plus particulièrement dans son volet décrispatiion politique » a indiqué Moïse Moni Della. Le président du Conade, suggère, en outre pour l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) d’ériger dans la résidence du feu Etienne Tshisekedi un musée, voire un lieu touristique, en vue de permettre aux générations futures de s’imprégner de l’histoire du pays. Une proposition motivée par l’aura qu’avait le sphinx de Limete dans la sphère politique de la RDC. Un véritable patrimoine national comme, c’est le cas pour le feu président sud africain Nelson Mandela. Un musée est érigé à Soweto pour le prix Nobel de la Paix 1993, question d’honorer et de pérenniser sa mémoire.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top