Liens commerciaux

0

Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, appelle les autorités congolaises à lever l’interdiction des manifestations publiques dans la perspective d’élections « crédibles et inclusives », en décembre 2018. Il l’a dit dans un complément de rapport publié lundi 7 mai 2017. Dans ce document, Antonio Guterres « appelle le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour mettre de la confiance dans le processus électoral et ouvrir la voie à un transfert démocratique du pouvoir ». « Des divergences persistantes parmi les représentants politiques sur le processus électoral et un espace politique trop fermé continuent d’être une menace pour tenir des élections crédibles et inclusives », a-t-il aussi ajouté. Répondant à une question, Marie-Ange Mushobekwa, ministre congolaise des Droits humains, a confirmé à ACTUALITE.CD que la mesure interdisant les manifestations politiques a été levée. « On n’a pas besoin d’un dessin pour confirmer la levée de la mesure interdisant les manifestations politiques. Vous avez suivi le meeting de l’UDPS à la Tshangu. C’était sur la place publique. J’ai constaté comme vous que c’est possible aujourd’hui. Il est évident que ceux qui veulent manifester doivent suivre la procédure et que la police encadre ces manifestations », a-t-elle dit.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top