Liens commerciaux

0
Un jour seulement après l’ouverture des BRTC par la CENI, l’UDPS se dit déjà prête à déposer ses listes à la députation provinciale. L’annonce a été faite par le porte-parole de ce parti, sur les ondes de Radio Okapi.

A en croire Paul Tshilumbu, l’UDPS est prête à déposer la liste de ses candidats au niveau des bureaux de réception et traitement des candidatures (BRTC) et va payer leur caution". Il a tout de même dénoncé le caractère exorbitant de cette caution requise par la CENI pour prendre part à ce scrutin. "Cette caution exorbitante a été justement mise pour empêcher beaucoup des partis de présenter des candidats aux élections ", a-t-il estimé.
A cet effet, il a rassuré qu’à travers de la commission électorale permanente du parti dirigée par Me Jacquemin Shabani, l’UDPS a déjà procédé à la sélection de ses candidats au niveau de ses sections et fédérations actives sur toute l’étendue de la République.
" Nous sélectionnions nos candidats à partir des structures de base. Au fait, ce sont nos sections dans toutes les provinces et les fédérations qui ont sélectionné les candidats du parti et ces candidats, après avoir été sélectionnés, leurs noms ont été envoyés au niveau de la commission électorale permanente dirigée par Maitre Jacquemin Shabani", a expliqué Paul Tshilumbu.
Dans une interview accordée à 7 sur 7.cd hier dimanche 24 juin, le Secrétaire général de l’UDPS a signifié que son parti n’est pas concerné par cette opération de dépôt des candidatures tant que ses prélables ne sont pas satisfaits. Pour Jean-marc Kabund, il n’est pas question de concourir aux élections sans le retrait de la machine à voter, ni correction du fichier électoral.

CAUTIONS VERSEES EN 2015 : LE MLC VEUT VOIR CLAIR
Le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba n’entend pas céder à la précipitation. Tout en avouant avoir déjà apprêté toutes ses listes et aligné les candidats même dans les nouvelles circonscriptions électorales créées après le découpage des entités politico-administratives, le MLC attend d’être fixé sur les cautions versées en 2015.
La secrétaire générale Eve Bazaiba l’a déclaré à la veille de l’annonce par le président de la CENI de l’ouverture hier dimanche 24 juin, des bureaux de réception de candidatures pour les élections provinciales.
Le SG du parti cher à Bemba a fait savoir que lors des scrutions annulés de 2015, le MLC avait aligné des candidats dans les 169 circonscriptions électorales mises en place sur toute l’étendue du territoire du pays et payé leurs cautions.
Mais au regard de nouvelles dispositions pour le paiement de la caution contenues dans la nouvelle loi électorale, elle pense que le gouvernement devrait fixer les partis politiques sur le sort qu’il réserve aux cautions versées en 2015 afin qu’ils prennent leurs dispositions.
" Nous attendons tout simplement d’être fixés sur la problématique de la caution, les frais de dépôt des candidatures. Parce que nous avons déposé en son temps et payé la caution pour toutes les listes. Aujourd’hui, sous l’empire de la nouvelle loi électorale, c’est plutôt le paiement par siège et non par liste. Nous avons voulu être fixés par le gouvernement. Si nous avons des précisions, nous saurons prendre des dispositions ", a conclu Eve Bazaiba. Emma Muntu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top