Liens commerciaux

0
* Il s’agit d’un message d’amour, de solidarité et de responsabilité, souligne humblement le diplomate marocain.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc en République démocratique du Congo, Rachid Agassim, a passé sa matinée dominicale, hier dimanche 24 juin, avec les orphelins de la Fondation "Buna ", une Asbl située dans la commune de la Gombe. Le représentant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en RDC n’est pas allé les mains vides. Dans sa gibecière, des sacs de farine, des sacs de riz, de sacs de lait, de cartons de sardines, ainsi que des vêtements pour garçons et filles de tous âges.

Il est 10 heures passé de quelques minutes lorsque Rachid Agassim fait son entrée dans l’enceinte du siège social de l’Asbl "Fondation Buna ". 128 orphelins répartis en deux rangées de filles et des garçons sont bien installés pour l’accueillir. Aussitôt l’assistance se lève, puis entonne une chanson en arabe, pour souhaiter la bienvenue à leur hôte du jour.
Sensible à cet accueil, l’ambassade du Royaume du Maroc lance un message de réconfort à ses interlocuteurs. " Je vous conseille de ne jamais perdre espoir. Vous êtes trop jeunes. Il y a Allah qui nous supervise. Travaillez dur. Il y aura toujours quelqu’un qui pensera à vous. Si j’ai quelque chose et que je ne partage pas, Allah va me condamner (…) A travers ce petit geste, je vais transmettre un message d’amour, de solidarité et de responsabilité."

UN MESSAGE D’AMOUR, DE SOLIDARITE ET DE RESPONSABILITE
Pour agrémenter la matinée de ces orphelins, Rachid Agassim a personnellement distribué à chaque orphelin un sachet de bonbons, au sein duquel on pouvait retrouver un message d’exhortation et d’espoir : "Allah a toujours quelque chose pour toi, une clé pour chaque problème, une lumière pour chaque ombre, un soulagement pour tous les chagrins, et un plan pour chaque lendemain ».
La délégation de l’ambassade du Royaume du Maroc a également remis à chaque orphelin un sachet contenant des vêtements. Pour Rachid Agassim, chacun de nous à quelque chose à partager. " Il y a une grande différence entre un être humain et être humain, fait-il remarquer. Moi, je voudrais que tous ceux qui peuvent s’offrir le luxe de donner, d’être plus humain parce que partager, c’est une obligation. Nous sommes tous confrontés à des situations difficiles, mais il y a plus difficile que d’être avec les orphelins qui n’ont ni père, ni mère. "

LA RECONNAISSANCE DE LA FONDATION "BUNA"
Pour sa part, le responsable de l’orphelinat "Buna", M. Buna Batchili, un malien vivant à Kinshasa depuis 36 ans, a salué le geste plein d’humilité posé par le chef de la mission diplomatique du Royaume du Maroc. " Ce n’est pas tout le monde qui peut avoir le même comportement. Il pourrait envoyer ses services, mais il est venu lui-même. C’est ce qui nous a le plus touchés. "
La Fondation " Buna " fonctionne depuis 1997 à Kinshasa. Et durant ces 21 ans d’existence, explique le responsable de cette Asbl, " je me suis basé sur Dieu et sur le peu qu’il m’a donné. Pendant sept ans, je ne connaissais personne et personne ne nous connaissait. Avec le temps, Dieu a ouvert les portes. Les gens de bonne volonté comme cet ambassadeur commencent à nous découvrir et viennent contribuer à nos activités. S’ils ne viennent pas, Dieu lui-même vient à notre rescousse", a-t-il confié.
Les orphelins de la Fondation "Buna" ont demandé à Dieu d’accorder le paradis à l’ambassadeur Rachid Agassim pour sa générosité et son humilité. MOLINA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top