Liens commerciaux

0


Après la convocation de l’électorat intervenue samedi 23 juin dernier, l’heure est à présent au dépôt des candidatures pour la députation provinciale à travers les 171 BRTC ouverts dans le pays.

Dans une interview accordée à 7sur7.CD ce dimanche 24 juin 2018, le secrétaire général de l’UDPS a signifié que son parti n’est pas concerné par cette opération de dépôt des candidatures tant que ses préalables ne sont pas satisfaits.

“Nos listes sont déjà prêtes mais nous avons posé des préalables en amon. Il faut que la CENI clarifie la question de la machine à voter, que nous rejetons avec force, et celle du fichier électoral corrompu, et qu’il faille corriger”, a indiqué Jean-Marc Kabund.

Pour JM Kabund-A-Kabund, il n’est pas question de concourir aux élections dans des conditions pareilles.

“Nous n’irons pas aux élections pour cautionner la fraude. Joseph Kabila veut nous amener à des élections où sa famille politique sort déjà gagnante d’avance avant même le scrutin. C’est clair, et nous on ne peut pas l’accepter”, a signifié le SG de l’UDPS.

“C’est de notre droit de penser aussi qu’il n’y aura pas d’élections dans ce pays avec la machine à voter, qui d’ailleurs est appelée machine à voler même dans les coins reculés du pays”, a-t-il conclu.

Conformément au calendrier électoral publié par la CENI, les 171 BRTC ouverts ce dimanche pour la députation provinciale, vont fermer leurs portes le 8 juillet prochain.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top