Liens commerciaux

0
En RDC, les opposants tentent tant bien que mal d'exister face à la pression politique du pouvoir de Joseph Kabila. L'un des plus en vue, Moïse Katumbi n'écarte pas la possibilité d'une coalition avec Jean-Pierre Bemba qui vient de sortir de prison.

En RDC, et même au-delà, personne ne s’attendait à la libération surprise de Jean-Pierre Bemba. Il faut dire que l’homme était dans une procédure d’appel, et rien ne laissait présager une telle issue du procès. Après la surprise, ce fut la période des calculs politiciens. Les proches de M. Bemba l’appelant à se présenter aux prochaines élections présidentielles pour succéder à Joseph Kabila.
Or au même moment, un autre opposant tente de s’imposer malgré les déboires judiciaires. Moïse Katumbi a des problèmes avec la justice de son pays. Et ses problèmes ne s’arrangent au fil du temps après l’affaire du passeport falsifié (lire ici). Répondant aux questions de ses soutiens et détracteurs sur twitter, Moïse Katumbi a dressé les contours d’une probable alliance avec M. Bemba.

Katumbi au tournant
« J’ai rendu plusieurs fois visite à JP Bemba pour lui exprimer mon soutien lors de sa détention. Je suis favorable à l’union de toute l’opposition, y compris avec Bemba qui est l’un des acteurs majeurs. L’union fait la force ! » a lancé M. Katumbi.




Il a également abordé d’autres sujets notamment ses déboires avec la justice congolaise qu’il lie aux manœuvres du pouvoir en place.

Concernant l’affaire du passeport, il est catégorique : « Kabila n’a pas le droit de refuser le passeport à un Congolais d’origine comme moi. Cette manœuvre est une honte pour la RDC et pour l’Afrique ». Il persiste et signe : il sera candidat aux prochaines élections. Les autorités congolaises rappellent quant à elles qu’il sera arrêté si il rentrait en RDC.

lanouvelletribune.info
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top