Liens commerciaux

0

Les activités touristiques ne vont pas reprendre ce lundi 4 juin 2018 au Parc des Virunga (Nord-Kivu) comme prévu, après leur suspension le mois dernier suite à une attaque des hommes armés contre un véhicule qui transportait deux touristes britanniques entre Kibumba et Goma. Les responsables du parc affirment qu’une évaluation du travail pour le renforcement des dispositifs sécuritaires sera faite ce lundi avant une quelconque décision sur la reprise ou non du tourisme. “La reprise des activités touristique n’est pas pour aujourd’hui. Les travaux qui sont en train d’être conduits pour l’étude et le diagnostic sécuritaires mais aussi la mise en place du renforcement des dispositifs ne sont pas encore terminés, et nous ne pouvons pas prendre le risque. L’évaluation va se faire aujourd’hui et la décision sera prise si le tourisme est reouvert ou pas. Notre espérance c’est la sécurité des touristes, nous nous plierons à 100% aux recommandations de l’évaluation”, a dit à ACTUALITE.CD, Joel Wengamulay, directeur de communication du Parc des Virunga. Le 14 mai dernier, un véhicule du parc à destination de Goma avec deux touristes britanniques à bord, était tombé dans une embuscade des hommes armés. Une garde de parc était tuée et les deux britanniques enlevés avant d’être relâchés deux jours plus tard. Par ailleurs, le Parc national des Virunga a annoncé le 31 mai dernier que la population de gorilles de montagne a dépassé la barre de 1000 individus, malgré les menaces de braconnage, la dégradation de l’habitat et les conflits armés. Le chiffre actuel représente une augmentation de 26% du nombre de gorilles sur une période de six ans, soit un taux d’accroissement annuel de 3,8%.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top