Liens commerciaux

0

Le vice-Président de la Ceni, Norbert Basengezi a imploré le soutien spirituel, moral et même technique de la Commission d’intégrité et Médiation électorale (Cime) pour la tenue des élections libres, démocratiques et apaisées, le 23 décembre prochain. C’était hier mardi 19 juin, à l’occasion de la restitution, par la Cime de l’atelier de Nairobi sur la résolution des conflits et le plaidoyer, ainsi que les déclarations sur l’audit du fichier électoral.

Le Vice-président de la CENI a profité de cette occasion pour réaffirmer la tenue des élections le 23 décembre prochain. " Que tout le monde qui parle élection sache qu’il ne nous reste plus que quatre jours pour la convocation des électeurs (…) Nous allons convoquer tous les électeurs enregistrés dans le fichier électoral en les rappelant que le 23 décembre 2018, nous allons voter pour celui qui sera élu Président de la République, les 500 députés nationaux et les 780 députés provinciaux. Ce grand rendez-vous nécessite la prière car, ce sera l’occasion de la première alternance politique démocratique dans le pays", a-t-il souligné.
A en croire Norbert Basengezi, la Cime est devenue pour la Ceni "une béquille sans laquelle nous ne pouvons pas faire un pas sans que nous ne soyons ensemble".

ASSURANCES
Le respect des activités du calendrier électoral, singulièrement la période relative à l’actualisation et au dépôt des candidatures à la députation provinciale (du 24 juin au 08 juillet 2018) a fait l’objet d’un rappel marqué du Vice-président de la CENI.
Afin de répondre aux débats autour du fichier électoral, Norbert Basengezi a rassuré les participants sur le lancement de l’opération d’affichage des listes des électeurs par bureau de vote conformément au calendrier électoral. C’est dans ce sens qu’il a tenu également à évacuer les inquiétudes autour du manque d’empreintes digitales dans la base des données de certains électeurs.
" L’objectif de tous les congolais doit rester la tenue des élections au 23 décembre 2018. Déjà ce dimanche 24 juin 2018, nous ouvrons 174 Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC). Du 25 juillet au 08 août 2018, ce sera le tour des candidats à la présidentielle et à la députation nationale ", a rappelé le numéro de la Centrale électorale.
Norbert Basengezi a, par ailleurs, invité les acteurs politiques, futurs compétiteurs, d’avancer avec la Ceni, en apprêtant leurs candidatures afin de conquérir le suffrage des électeurs. C’est dans ce sens qu’il a demandé à la CIME de s’adresser à toutes les parties prenantes pour venir prendre leur jeton d’ici le 08 juillet, date limite du dépôt des dossiers de candidatures pour les provinciales. MOLINA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top