Liens commerciaux

0
L’organisation des élections à la fin de cette année en République Démocratique du Congo serait de plus en plus une nécessité qui s’impose, à en croire le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki. L’homme s’en est appesanti en marge de l’ouverture de la 33ème Session du Conseil exécutif de l’UA ce jeudi 28 juin 2018, à Nouakchott, en Mauritanie, en préparation du 31ème sommet de l’Union africaine attendu dans les prochains jours. En tout cas, sans ambages, ‘’rien n’est plus urgent que la tenue des élections cette année’’ au Congo-Kinshasa, a-t-il lâché.


A en croire une certaine opinion, le sommet de l’Union africaine annoncé dans les jours qui viennent, pourrait être celui des grands enjeux pour la République Démocratique du Congo, après le rendez-vous manqué de Luanda. Pendant ce temps, c’est Louise Mushikiwabo, la Ministre rwandaise des Affaires Etrangères, celle-là même qui bénéficie du soutien du Président français, Macron à la tête de la francophonie, qui a présidé cette cérémonie d’ouverture des travaux du Conseil Exécutif de l’Union Africaine.

Revenant sur la question concernant la République Démocratique du Congo, Moussa Faki n’y est pas allé par quatre chemins. Dans son speech, le patron de la Commission de l’Union Africaine, face aux Ministres des Affaires étrangères des pays africains au Palais des Conférences ‘’Al Mourabitoune’’ de Nouakchott, a laissé entendre que l’organisation des élections à la date fixée par la Commission électorale nationale indépendante reste une urgence au pays de Joseph Kabila Kabange. Cependant, à Kinshasa, tout porte à croire que la position de Moussa Faki, au nom de la Commission de l’UA, vient justement encourager les autorités de la République, qui depuis un certain temps, ne jurent, eux aussi, que par la tenue effective des scrutins prévus conformément au timing imparti dans le Calendrier publié par la CENI. Qu’à cela ne tienne, le Président de la Commission de l’Union africaine, lui, insiste sur des élections paisibles, libres, transparentes et inclusives en République Démocratique du Congo.

Germain Lobo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top