Liens commerciaux

0
La limite donnée par le Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus électoral, CNSA, touche à son terme ce lundi 2 juillet à 18 heures. En effet, dans un communiqué signé vendredi 29 juin par Joseph Olenghankoy, son président, le CNSA a appelé tous les experts détenant des informations sur la dangerosité de l’utilisation de la machine à voter et de son caractère peu fiable de passer à son siège pour des démonstrations d’usage. Une telle démarche permettra ainsi aux membres de cette institution d’appui à la démocratie d’avoir une vision exacte sur les contours qui achoppent le processus électoral quant au recours à la machine à voter lors des scrutins de décembre 2018. Cela, avant la tenue de la tripartite CENI-CNSA-Gouvernement début juillet. Ci-dessous, l’intégralité dudit communiqué du CNSA.

COMMUNIQUE DE PRESSE

En prévision de la tenue prochaine de la tripartite qui portera sur l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord et du processus électoral conformément à l’Accord politique, global et inclusif du Centre Interdiocésain de Kinshasa du 31 décembre 2016, le Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral (CNSA) invite tous les congolaises et congolais disposant d’une expertise avérée et qui détiennent les informations sur la dangerosité de l’utilisation de la machine à voter et de son caractère peu fiable, à bien vouloir prendre contact avec le CNSA, jusqu’au lundi 02 juillet 2018 à 18 heures à son siège provisoire sis 218, Avenue Lukusa/Commune de la Gombe en diagonal du Journal Officiel.

Les intéressés peuvent aussi appeler les numéros suivant : 0998319927 ou 0990235823.

Fait à Kinshasa, le 29 juin 2018

Joseph Olenghankoy Mukundji
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top