Liens commerciaux

0
L’année académique 2017-2018 appartient désormais au passé à l’Université du Cepromad. Cet établissement cher à celui que les étudiants appellent affectueusement " recteur magnifique", le professeur émérite et Ph.d Oscar Nsaman-o-lutu, vient de déverser sur le marché du travail plus de 300 lauréats.

Il s’agit, précise l’administrateur général en charge du budget de cette insitution, Mme la professeure Angele Onsin Nsaman, des managers dans différents domaines d’activités. "On compte parmi ces lauréats des managers juristes, infirmiers, politologues, ingénieurs, informaticiens, agronomes, etc. En lançant ce premier groupe de plus de 300 finalistes dotés de connaissances professionalisantes et managériales sur le marché du travail, l’Université du Cepromad s’affirme comme le berceau des incubateurs et des créateurs d’emplois en RDC", a déclaré Mme Angele Nsaman.
L’enjeu, poursuit-elle, étant de doter les étudiants de connaissances managériales au delà des matières à leurs domaines spécifiques. "Nous visons ainsi mieux outiller les récipiendaires afin de leur permettre de s’en sortir dans n’importe quelle situation, d’être en mesure de créer de l’emploi pour les autres, en partant pratiquement de rien", a martelé la femme du Prof Nsaman.

MANAGEMENT, UN VÉRITABLE TRÉSOR
L’Université du Cepromad Masina a été choisie comme seul cadre devant accueillir l’ensemble du personnel académique, scientifique et administratif du réseau de ces institutions privées de l’Enseignement supérieur et universitaire pour une cérémonie de collation des grades académiques haute en couleur.
La manif a démarré parun carnaval motorisé sur l’avenue Mobutu, communément appelée Route abattoir, reliant le bld Lumumba au quartier Petro-Congo de la commune de Masina. Façon pour l’Université du Cepromad de célébrer la science, d’attirer l’attention de nouveaux diplômés d’État de cette partie de la ville de Kinshasa et de s’affirmer, sans fausse modestie, comme l’une de meilleures universités privées de la RDC, si ce n’est la première.
Celui que l’on considère comme le Père du management en RDC, le Prof Oscar Nsaman a saisi cette occasion pour dispenser, à l’intention de l’assistance, une leçon magistrale intitulée : "Un pas vers le système LMD". L’exercice pour ce scientifique consistait à proposer des pistes en vue de la contextualisation de ce mode de formation académique dans le système universitaire congolais.

VIVEMENT LE LMD
Le système LMD (Licence master doctorat), explique Nsaman-O-Lutu, présente plusieurs avantages. A savoir, la modernisation de l’Enseignement, la promotion des diplômes multidisciplinaires, la réduction du taux d’échecs, la semestrialisation de la formation, la promotion des échanges entre étudiants et professeurs étrangers à travers des conférences et des colloques. A cela s’ajoute l’adaptation des programmes à la demande du monde professionnel, etc.
L’Université du Cepromad est l’une des institutions de formation académique privée qui font de l’innovation leur cheval de bataille. Ce, grâce à des programmes d’enseignement axés sur des matières de nature à contribuer directement au développement de la RDC. Comme le précise son initiateur, cet établissement a pour principale mission de former des créateurs plutôt que des quémandeurs d’emplois.
Afin de mener à bien ses visées, poursuit Oscar Nsaman, l’Université du Cepromad entretient de bonnes relations de coopération avec plusieurs universités tant au niveau national qu’ international. Au nombre desquelles figurent au niveau interne, l’Université de Kinshasa, l’Université de Lumbumbashi, l’Université catholique du Congo et l’Institut supérieur de Commerce. Orly-Darel NGIAMBUKULU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

.
 
Top